Politique culturelle

Taylor Swift croque la pomme à pleines dents

Taylor Swift croque la pomme à pleines dents

01 juillet 2015 | PAR Hakim Akcha

Le dimanche 21 Juin dernier, Apple rend les armes et accède aux demandes de la célèbre chanteuse, Taylor Swift, concernant le paiement des artistes dans le cadre du système de streaming d’Apple Music, lancé le 30 Juin. 

Le tout jeune service de streaming qu’Apple a lancé hier, prévoyait qu’aucune rémunération ne serait reversée aux maisons de disques, aux compositeurs et aux artiste durant la période d’essai gratuit de trois mois, offertes aux nouveaux utilisateurs.

Taylor Swift, choquée, a déclaré sur son blog : « Nous connaissons le succès astronomique d’Apple et nous savons que cette entreprise incroyable a assez d’argent pour payer les artistes, les compositeurs et les producteurs pendant les trois mois d’essai… même s’ils sont gratuits pour les fans. ». La célèbre chanteuse n’en est pas à son coup d’essai, elle avait déjà retiré toutes ses chansons de Spotify, en novembre 2014, considérant que la plateforme ne rémunérait pas assez les ayants-droit. Forte de son succès, et pour se faire entendre, l’artiste a décidé et déclaré de ne pas diffuser son nouvel album, intitulé 1989 sur Apple Music.

Quelques heures après sa déclaration, l’artiste obtient satisfaction. Eddy Cue, le responsable des médias de la firme de Cupertino, tweet ainsi « Apple Music paiera les artistes même pendant la période d’essai gratuite ». C’est une victoire pour la chanteuse, mais surtout pour la communauté artistique qui ne reçoit que peu de rémunération en comparaison des profits émis par les plateformes musicales et par les maisons de disques.

Visuel : © Pochette officielle de l’album 1989 de Taylor Swift.

Les spectacles de danse à ne pas rater cet été
Une nouvelle menace d’expulsion plane sur Les Hivernales d’Avignon
Hakim Akcha

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *