Classique
L’agenda Classique de la semaine du 21 octobre

L’agenda Classique de la semaine du 21 octobre

21 octobre 2013 | PAR Marie Charlotte Mallard

Cette semaine, de grands orchestres venus du monde entier, deux nouveaux opéras, et la Folle Nuit de Gaveau et ses pianos qui commence mercredi !

Lundi 21 octobre :

On commence la semaine par un rendez-vous incontournable pour les inconditionnels du piano. Martha Argerich avec le concours de l’Orchestre de chambre de Lausanne, invite onze des plus talentueux pianistes internationaux dans un concert mettant à l’honneur les concertos pour piano de Bach.

Mardi 22 octobre :

Cosi Fan Tutte, l’opéra Buffa de Mozart revient à l’Opéra Garnier, avec une mise en scène d’Ezio Toffolutti.

Au Théâtre des Champs-Elysées, l’Orchestre de chambre de Paris mélange genres et époques, intégrant le célèbre Mystère de l’instant de Dutilleux, entre Mozart et Beethoven et accompagnera le pianiste Andrei Korobeïnikov.

Séance pédagogique matin et soir au théâtre du Châtelet avec Les clefs de l’Orchestre et Jean-François Zygel. Ainsi, le ballet Casse-Noisette de Tchaïkowsky n’aura plus de secret pour vous !

Pour célébrer le Jubilé de la Cathédrale, Musique Sacrée à Notre-Dame de Paris a passé commande pour son chœur d’enfants à quinze compositeurs d’une Messe brève et de douze motets. La maîtrise de Notre-Dame créera donc ce mardi soir Le Livre de Notre-Dame.

A l’Opéra Royal de Versailles, le chœur de Namur donnera La Caravane du Caire de Grétry.

Mercredi 23 octobre :

Du piano et encore du piano !

Yefim Bonfman interprétera le 1e Concerto pour piano de Tchaïkovski avec l’Orchestre de Paris. Au programme également, la 5e Symphonie de Prokofiev.

A l’auditorium du Louvre se produira Danil Trifonov avec Stravinski, Ravel, Schoënberg et Schumann.

Du piano toute la semaine et même parfois toute la journée à Gaveau, ce mercredi Matan Porat sera aux commandes avec Scarlatti, Couperin, Janacek et Boulez entre autres.

Jeudi 24 octobre :

L’Orchestre National de France poursuit son cycle Tchaïkowski, avec les Symphonies n° 2 et 3 au TCE.

A la Cathédrale Saint-Louis, sonnera le récital de violoncelle d’Edgar Moreau (révélation soliste instrumental de l’année aux victoires de la musique classique 2013) avec Paganini, Françaix, Schubert, Fauré, Rostropovitch …

A Gaveau, piano un jour, piano toujours! Lukas Genusias s’amusera des études de Chopin.

Vendredi 25 octobre :

C’est l’avant dernière dAïda à l’opéra, avec une mise en scène d’Olivier Py.

A Pleyel, l’Orchestre National d’île de France rejoue la rencontre entre Ravel et Gershwin.

Samedi 26 octobre :

L’historique Orchestre Philharmonique de Saint-Petersbourg sera au Théâtre des Champs-Elysées. Il accompagnera Nikolai Lugansky pour le concerto pour Piano n°5 dit l’Empereur de Beethoven et donnera également la 3e Symphonie.

Egalement présent dans la capitale, le GewandHausorchester Leipzig dirigé par Riccardo Chailly consacrera sa soirée à Brahms.

Gaveau se gorgera de piano toute la journée et chantera l’Espagne avec Iberia d’Albeniz par Luis Fernando Perez.

Dimanche 27 octobre :

Ce dimanche sera la première dElektra de Strauss à Bastille sur une mise en scène de Robert Carsen.

Tant qu’il y aura de l’amour… (et de la musique), une pièce étonnante mêlant  théâtre et musique est à découvrir au Théâtre de l’île Saint Louis. Offenbach, Rossini, et tant d’autres sont ici réunis.

Encore et toujours du piano salle Gaveau… Côté programme et interprètes vous n’aurez donc que l’embarras du choix !

Et aussi :

Jeudi 23, la violoncelliste Ophélie Gaillard sera au Festival d’Automne de Saint-Tropez avec un récital autour de Maurice Ravel. Ce jeudi également, Beethoven et Stravinsky se croiseront le temps d’une soirée grâce à l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg. Vendredi le même orchestre donnera la Cenerentola de Rossini à l’Opéra National du Rhin. Samedi 26 octobre, le chœur de la cathédrale de Birmingham chantera la messe de Saint-Hubert à la Cathédrale de Chartres.

L’agenda culture de la semaine du 21 octobre 2013
Gagnez 10×2 places pour la soirée « Don’t be leftout » au Showcase le 26.10
Marie Charlotte Mallard
Titulaire d’un Master II de Littérature Française à la Sorbonne (Paris IV), d’un Prix de Perfectionnement de Hautbois et d’une Médaille d’Or de Musique de Chambre au Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy-Pontoise, Marie-Charlotte Mallard s’exerce pendant deux ans au micro d’IDFM Radio avant de rejoindre la rédaction de Toute la Culture en Janvier 2012. Forte de ses compétences littéraires et de son oreille de musicienne elle écrit principalement en musique classique et littérature. Néanmoins, ses goûts musicaux l’amènent également à écrire sur le rock et la variété.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *