Classique
Agenda Classique de la semaine du 16 novembre

Agenda Classique de la semaine du 16 novembre

18 novembre 2015 | PAR Elodie Martinez

L’agenda de cette semaine est difficile, nous ne vous le cachons pas, même s’il est plus que jamais indispensable dans ces temps troublés. Beaucoup de changements et d’annulations ont eu lieu, mais la musique résonne bel et bien en France, encore et toujours.

Lundi 16 novembre, le jeune violoniste franco-serbe Nemanja Radulovic et la pianiste Susan Manoff ont décidé de maintenir leur concert au Théâtre des Champs-Elysées tout en modifiant quelque peu leur programmation afin d’y intégrer plusieurs de leurs amis artistes. Informations. A la Philharmonie, le talentueux Raphaël Pichon et son non moins talentueux Ensemble Pygmalion retrouvent le compositeur qu’ils ont déjà magnifié à maintes reprises : Bach. Informations. Alors que ce drame italien a été joué il y a peu à Saint-Etienne, ce jour est aussi la Première de Tosca à l’Opéra de Monte-Carlo. Sur les trois dates, seules deux ne sont pas sur invitation du Palais pour entendre Martina Serafin dans le rôle-titre. Informations.

Mardi 17 novembre, le pianiste Javier Perianes rejoint l’Orchestre de chambre de Paris au Théâtre des Champs-Elysées pour « une soirée enlevée avec Mendelssohn, Schumann et le concerto « L’Empereur » plein de fantaisie de Beethoven ». Informations. René Jacobs prend place à la Philharmonie pour un Don Quichotte de Francesco Bartolomeo Conti avec dans le rôle-titre le talentueux Stéphane Degout. A ne pas manquer! Informations. A LimogesDavid Molard dirige l’orchestre de l’opéra ainsi que le violoniste Albi Binjaku pour « Animals, animaux » avec au programme The Lark Ascending et le Carnaval des Animaux. Une belle sortie en famille! Informations. L’opéra de Bordeaux accueille le célèbre pianiste Lang-Lang pour un formidable concert autour des Saisons de Tchaïkovsky mais aussi du Concerto italien BMV 971 en fa majeur de Bach et des 4 Scherzos de Chopin. Informations.

Mercredi 18 novembre, l’immense pianiste Grigory Sokolov offre une soirée magique au Théâtre des Champs-Elysées pour un programme Schubert et Chopin. Ce concert aurait dû avoir lieu le lendemain, attention donc à ne pas vous tromper de date! Informations. Les célèbres Vespro della Beata Vergine sont données à la Philharmonie sous la baguette de Jordi Savall à la tête de son Concert des Nations. Informations. Dans la deuxième salle se tient le concerto de la jeune russe Zlata Chochieva. Le choix est cornélien! Informations. A Lyon, les salles de spectacles fermées depuis samedi rouvrent enfin et l’opéra joue ce soir, pour une date supplémentaire suite aux annulations des autres représentations, L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau au Théâtre de la Croix-Rousse. Informations.

Jeudi 19 novembre, l’Orchestre National d’Île-de-France, Jean-Efflam Bavouzet et le chef Enrique Mazzola nous font découvrir à la Philharmonie la « Petite Russie ». Un concert qui, entre les artistes et le programme, promet de belles choses. Informations. La Cathédrale Saint-Louis est pour ce soir le lieu où voir et entendre la mezzo Karine Deshayes. Le concert autour de Rossini dans le cadre du Cycle Lauréats des Victoires de la Musique classique affiche déjà complet. Informations.

Vendredi 20 novembre, salle Gaveau se joue la Première de la fameuse opérette d’Offenbach que le hasard fait bien tomber : La vie parisienne, sur une mise en scène de Mirabelle Ordinaire. Une occasion de rappeler ce qu’est la vie que l’on aime et défend à Paris! Informations. Le ténor que le monde entier s’arrache, Juan Diego Flórez, fait quant à lui une halte (sa toute première) à la Philharmonie pour un concert ensoleillé et très riche. Un événement! Informations. Le Palais Garnier donne pour sa part la Première du diptyque composé du Château de Barbe-Bleue de Bartok et de la Voix Humaine de Poulenc dirigés par Esa-Pekka Salonen. Informations. Si vous êtes adepte de Lully, vous pouvez vous rendre à l’Opéra royal de Versailles où se tient pour trois soirs Armide. Informations. En collaboration avec le festival Jazz Eclat d’Email l’Opéra de Limoges propose « Traversées » avec des extraits de Musica Callada de Federico Mompou et surtout Traversées, concerto pour piano improvisé et orchestre de Guillaume de Chassy avec la présence du dit pianiste sur scène. Informations. A l’Auditorium de Lyon, l’Orquestra simfónica de Barcelona i Nacional de Catalunya et le pianiste Nelson Freire sont dirigés par Michal Nesterowicz. Informations. « Les quatrièmes symphoniques » de Mahler et Schubert se font entendre à Dijon par l’Orchestre symphonique de Baden-Baden et Freburg sous la direction de Leopold Hager et accompagnés de la soprano Camilla Tilling. Informations. La Pénélope de Fauré donnée à Strasbourg avec Anna Caterina Antonacci joue sa première s’installe à Mulhouse pour deux dates. Informations. Enfin, les  Journées de Musiques Anciennes se tiennent à Vanves jusqu’à dimanche autour de la thématique « Elles ». Parmi les artistes invités, L’Ensemble Musica Nova, L’Ensemble Archéron, Marco Beasley, L’Ensemble L’Escarboucle… Informations.

Samedi 21 novembre, l’Opéra de Rennes donne un concert « Viva Rossini! » avec Alex Penda (soprano) et Kristina Hammarström (mezzo-soprano) accompagnées par l’Orchestre Symphonique de Bretagne et dirigés par Nadar Abbassi. Ils font ainsi entendre des ouvertures, airs et duos de Tancrède, Sémiramis, Le Barbier de Séville, La Cenerentola, L’Échelle de soieIl signor Bruschino. Informations.

Dimanche 22 novembre, la salle Gaveau propose un spectacle pour toute la famille afin de raconter « Comment Mozart vient aux enfants » grâce à 4 musiciens et au jeune Mozart qui nous entraîne dans le voyage de sa vie et de ses oeuvres. InformationsAlexandre Desplat et le London Symphony Orchestra rendent visite à la Philharmonie pour un ciné-concert durant lequel le compositeur dirige lui-même ses musiques de films devant les extraits vidéos. Informations.

[Critique] « Joe Hill » de Bo Widerberg : un chant politique libre et inspiré
Avis aux bonapartistes : l’Empereur est au rayon surgelés !
Elodie Martinez
Après une Licence de Lettres Classiques et un Master en Lettres Modernes, Elodie découvre presque par hasard l'univers lyrique et a la chance d'intégrer en tant que figurante la production du Messie à l'Opéra de Lyon en décembre 2012. Elle débute également une thèse (qu'elle compte bien finir) sur Médée dans les arts en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, puis, en parallèle d'un stage dans l'édition à Paris, elle découvre l'univers de la rédaction web et intègre l'équipe de Toute la culture où elle participe principalement aux pages d'opéra, de musique classique et de théâtre. Elle a aussi chroniqué un petit nombre de livres et poursuit l'aventure une fois rentrée sur Lyon. Malheureusement, son parcours professionnel la force à se restreindre et à abandonner les pages de théâtre. Aujourd'hui, elle est chargée de projets junior pour un site concurrent axé sur l'opéra, mais elle reste attachée à Toute la culture et continue d'être en charge de l'agenda classique ainsi que de contribuer, à moindre échelle, à la rédaction des chroniques d'opéra.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *