Classique
L’agenda classique de la semaine du 02 novembre 2021

L’agenda classique de la semaine du 02 novembre 2021

02 novembre 2021 | PAR La Rédaction

Cette première semaine de novembre, la musique ruisselle et nous avons fait une petite sélection dans les concerts et opéras qui peuvent vous enchanter…

Par Yaël Hirsch et Denis Peyrat

Mardi 02/11 à 20h30 à la Salle des concerts de la Philharmonie de Paris Les Arts Florissants, sous la direction de Paul Agnew, se joignent à Pierre-François Dollé (récitant et danseur) pour un concert qui met en regard fables de La Fontaine et musique de ses contemporains Lully, Lambert et Collasse.

Mercredi 03/11 à 20h30 on découvrira à l’Amphithéâtre de la Cité de la Musique un « Salon Napoléon » qui fera résonner les instruments du Musée de la musique. Emportés par Arnaud Marzorati dans leur exploration de la chanson historique, Les Lunaisiens s’allient aux Cuivres Romantiques pour composer un tableau flamboyant des heures glorieuses ou graves du Premier Empire.  

Mercredi 3/11 et jeudi 4/11 à 20h30 toujours à la Philharmonie la chef australienne Simone Young dirigera l’Orchestre de Paris et son Choeur dans un programme réunissant les sept lieder de jeunesse de Berg et le Requiem allemand de Brahms, avec la magnifique soprano Elza van den Heever et le baryton Wolgang Koch. 

Jeudi 04/11 à 20h à l’Auditorium de la Maison de la Radio et de la Musique, l’Orchestre National sera dirigé par la jeune chef Ruth Reinhardt pour un concert autour du Carnaval des animaux de Saint-Saëns dont le récitant sera Gaspard Proust. Au même programme, Martinu et Mozart dont le Concerto n° 10 pour deux pianos sera interprété par Guillaume Bellom et Ismaël Margain.

Dimanche 7/11 à 16h à l’Auditorium de Radio France se déroulera un concert aux tonalités hongroises dans le cadre du Centenaire de György Cziffra. Les musiciens de l’Orchestre Philharmonique sous la direction de son chef Mikko Franck interprèteront Cziffra Psodia, une création de Peter Eötvös, ainsi que la Fantaisie hongroise de Franz Liszt avec le pianiste János Balázs et la Symphonie en ré mineur de César Franck.

Hors de nos frontières :

Jeudi 04/11 à 19h30 au Grand Théâtre de Genève on pourra voir Anna Bolena de Donizetti (ainsi que le 7/11 à 15h et le 11 à 19h30) dans une mise en scène de Mariame Clément et sous la direction de Stefano Montanari. Les françaises Elsa Dresig et Stéphanie d’Oustrac affronteront le Henri VIII d’Alex Esposito et le Percy d’Edgardo Rocha

visuel (c) Laetitia Larralde pour TLC

 

Disparition de Nelson Freire, l’un des plus grands pianistes de son temps
« Aucune idée » dernière saillie théâtralisée de Christoph Marthaler aux Abbesses
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture