Classique
L’agenda classique de la semaine du 21 septembre 2021

L’agenda classique de la semaine du 21 septembre 2021

20 septembre 2021 | PAR La Rédaction
Nous avons, de nouveau, l’embarras du choix pour profiter de plaisirs classiques et lyriques. En route pour la semaine avec la sélection de la rédaction :
 
Par Paul Fourier et Yaël Hirsch
 
Mercredi 22, jeudi 23, vendredi 24 septembre à 20 h 30, le Chœur de l’Orchestre de Paris fait sa rentrée avec l’Orchestre sous la direction de son ancien directeur musical Semyon Bychkov accompagné de la soprano Hanna-Elisabeth Müller et de la mezzo-soprano Christa Mayer (Grande salle Pierre Boulez – Philharmonie de Paris). Au programme, la Symphonie n° 2 « Résurrection » de Gustav Mahler.
Ces concerts lanceront, par ailleurs, le coup d’envoi d’un week-end Mahler dont le programme complet est ici. On y retrouve notamment l’Orchestre Pasdeloup (qui célèbre ses 160 ans avec une saison en « Anniversaire grandiose ») dirigé par Wolfgang Doerner le 25 (15 heures) et Les Siècles (direction : François-Xavier Roth) et Sabine Devieilhe dans des airs et une symphonie de Mozart et la Symphonie n° 4 de Malher.
 
Mercredi 22 septembre à 20 heures, le French Bœuf fait un retour attendu au théâtre des Champs-Élysées. Inauguré la saison dernière, son principe reste le même : accompagnés par l’Orchestre de chambre de Paris, de jeunes artistes internationaux réunis en toute décontraction, un programme inspiré par l’humeur et l’ambiance festive, où se côtoient, cette année, Rameau et Ravel, Hummel et Sarasate ou encore Glazunov et Clara Olivares… Pour cette deuxième édition présentée par Marina Chiche, Lars Vogt a misé sur l’un de ses plus brillants élèves, le pianiste allemand Mario Häring. Il sera rejoint par l’altiste britannique Timothy Ridout et la saxophoniste ukrainienne Asya Fateyeva.
 
Jeudi 23 et vendredi 24 septembre à 20 h 30, c’est l’ouverture de saison pour l’Orchestre National de Lille. Alexandre Bloch y présente la création d’une œuvre spécialement écrite pour l’occasion par Alex Nante, leur nouveau compositeur en résidence. Elle sera suivie du Concerto pour violoncelle et orchestre n° 1 de Saint-Saëns et le violoncelliste Victor Julien-Laferrière en portera la brillante partie soliste. Ce programme s’achèvera avec la grandiose Mort et Transfiguration de Strauss, qui met en scène un chemin inoubliable vers la lumière. Pour lire notre interview d’Alexandre Bloch sur l’ensemble de la saison, c’est ici.
 
Jeudi 23 septembre, à 19 h 30, l’on plongera dans la tragédie grecque la plus sombre avec Œdipe de Georges Enesco à l’Opéra Bastille. Le spectacle, très attendu, est mis en scène par Wajdi Mouawad et dirigé par Ingo Metzmacher. Et la distribution est flamboyante : Christopher Maltman, Laurent Naouri, Yann Beuron, Ekaterina Gubanova, Clémentine Margaine, Anne Sofie von Otter
 
Vendredi 24 septembre (20 heures) et jusqu’au 2 octobre, l’Opéra de Rouen Normandie présente Le Trouvère de Giuseppe Verdi. Avec Jennifer Rowley, Ivan Gyngazov, Lionel Lhote, Sylvie Brunet-Grupposo… (mise en scène : Clarac-Deloeuil > Le Lab, direction : Pierre Bleuse). Le samedi 2 octobre à 18 heures, la captation du spectacle sera retransmise gratuitement sur la place de la cathédrale de Rouen et dans près de 20 salles sur tout le territoire normand (cour du château de Gisors, théâtres de Lisieux et de Barentin, cinémas de Carentan, de Pont-Audemer et de Fécamp…).
 
Le même jour, à la même heure, c’est la première de La Gioconda de Ponchielli au Théâtre du Capitole de Toulouse (jusqu’au dimanche 3 octobre). On y retrouvera Béatrice Uria-Monzon, Ramón Vargas, Marco Spotti, Pierre-Yves Pruvot, Judit Kutasi, Agostina Smimmero dirigés par Olivier Py, pour la mise en scène, et Roberto Rizzi-Bignoli à la tête de l’Orchestre national du Capitole. (Lire ici notre critique du spectacle réalisé en février 2019).
 

Ce vendredi 24 promet de belles expériences lyriques, car, ce même jour à 20 heures, l’Opéra de Lille présente l’Idoménée d’André Campra, un chef-d’œuvre de l’opéra baroque français que l’on n’avait presque pas pu voir sur scène… depuis le XVIIIe siècle ! Le Catalan Àlex Ollé signe la mise en scène, répondant par les folies explosives de La Fura dels Baus aux démesures anciennes des machines baroques… Avec, bien entendu, Emmanuelle Haïm dans un répertoire qui est son habitat naturel et Eva Zaïcik, Tassis Christoyannis, Samuel Boden, Hélène Carpentier, Chiara Skerath

Samedi 25 septembre à 14h, à Rungis, le Festival (pour deux) pianos donne un avant goût de sa programmation de l’an prochain avec une masterclass de ses deux directeurs artistiques : Ludmilla Berlinskaïa et Arthur Ancelle. Et à 20 h, Fidelio de Beethoven arrive à l’Opéra-Comique. Avec Siobhan Stagg et Michael Spyres, Raphaël Pichon et Cyril Teste préparent un spectacle brûlant d’intensité musicale et d’actualité politique…

Toujours samedi 25 septembre, c’est la traditionnelle soirée d’ouverture du Festival Baroque de Pontoise. Alors que le festival en tant que tel dure du 1er au 23 octobre, cette soirée de lancement a lieu à l’hôtel de ville de Pontoise, avec de nombreuses surprises, préparées notamment par La Diane Française, dirigée par Stéphanie-Marie Degand. Entrée libre sur réservation. 

Lundi 27 septembre à 20 heures, Rinaldo de Haendel fait escale à l’opéra de Rennes dans la mise en scène de Claire Dancoisne qui restitue merveilleux et fantastique, avec ses marionnettes, machines infernales et effets spéciaux. Cette nouvelle production de La co[opéra]tive trouve ici une nouvelle vie sous la direction musicale lumineuse de Damien Guillon à la tête de son Banquet Céleste et d’un plateau qui réunit la fine fleur du chant baroque français. Un spectacle d’ouverture de saison à découvrir à Rennes avant qu’il ne parte sur les routes de France.

visuel : © Laetitia Larralde pour TLC

 

Emma Lavigne prend la tête de la collection Pinault
Un polar onirique et métaphysique par Ludovic Drouet
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture