Classique
L’agenda classique de la semaine du 4 août 2020

L’agenda classique de la semaine du 4 août 2020

04 août 2020 | PAR Yaël Hirsch

Cette semaine, le Gstaad Menuhin Festival propose une version mi-digitale mi-physique, le Festival de Salzbourg a bien lieu, les Nuits de la Citadelle de Sisteron s’offrent déconfinées et le Festival Lyrique de Salon de Provence invite aux découvertes.
Par Yaël Hirsh et Victoria Okada

Mardi 4 août, débute le Gstaad Menuhin Festival en Suisse, créé par le célèbre violoniste Yehudi Menuhin en 1957. Malgré l’annulation de son édition 2020, l’événement a souhaité maintenir certains de ses événements musicaux prévus cet été. Des événements digitaux ainsi que physiques sont proposés aux mélomanes de la région ainsi qu’aux touristes de passage. Beethoven est particulièrement mis à l’honneur avec 4 concerts de haut vol organisés sous les voûtes de l’église de Saanen. Les festivités débutent le 4 août à 19h30 avec l’immense Sir András Schiff (piano) dont le concert sera retransmis en live sur le site gstaaddigitalfestival.ch. Prochains concerts également proposés en ligne : le 9 août avec Sol Gabetta (violoncelle) & Alexander Melnikov (piano), le 14 août avec Patricia Kopatchinskaja (violon) & Jonas Ahoonen (piano) et le 15 août avec Daniel Behle (ténor) & Jan Schultsz (piano). 5 nouveaux talents seront également mis en avant avec des concerts prévus dans des églises de la région (accessibles aussi en direct). Infos : ici.

Mercredi 5 août, le Festival 1001 Notes se poursuit avec un notamment le duo Two Bird on a wire et la danseuse Marie-Agnès Gillot. Pour découvrir le programme chargé de la journée qui commence à 11h du matin, c’est ici. A 20h30, dans le cadre du festival « À la folie… pas du tout » ! au Monastère Royal de Brou, le Quatuor Varèse & Samuel Fernandez propose un programme French Connection. C’est l’occasion pour ces artistes de jouer deux fleurons du répertoire de la musique de chambre française : le quatuor à cordes de Claude Debussy et le quatuor avec piano d’Ernest Chausson. A 21h30, la soprano Patricia Petibon et la pianiste Susan Manoff proposent un pot-pourri Fauré, Poulenc, Granados, Satie, Barber, John Lennon sur le thème de « L’amour, la mort, la mer… » au Théâtre de la Citadelle de Sisteron. Egalement à 20h30, le Festival Lyrique-en-mer à Belle-île propose une soirée Reynaldo Hahn, avec la soprano Jazmin Black Grollemund. Egalement le 10 août.

Cette semaine, le Festival de Salzbourg a effectivement lieu, avec 90 concerts prévus en août (la moitié des concerts prévus) et notamment deux opéras pour inaugurer cette édition 2020. Mercredi 5 août à 20h, c’est Cosi Fan Tutte, dirigé par Joana Mallwitz, dans une mise en scène de Christof Loy avec Elsa Dreisig, Marianne Crebassa et Lea Desandre. Mercredi 6 août, toujours à 20h,  c’est Elektra de Strauss, mise en scène par Krzysztof Warlikowski. 

Vendredi 7 août, à 21h30, le pianiste Betrand Chamayou propose un récital Debussy, Ravel, Liszt au Festival Les nuits de la citadelle de Sisteron.

Samedi 8 août, à 19h,  c’est l’ouverture du Festival de Sablé, qui a lieu en format live réduit et en partie en numérique, cette année, avec à 19h, en live « L’inconstante », un programme autour de Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729) par la claveciniste Marie van Rhijn clavecin et le danseur Pierre-François Dollé.

Vendredi 7 août à 20h30 à la Grange aux pianos, Jean-Philippe Collard donnera un récital Chopin-Fauré-Granados. Puis, le samedi 8 et le lundi 10 août à 20h, sur la terrasse du Château de la Lande, la compagnie Opera Fuoco propose Les Noces de Figaro de Mozart avec de jeunes chanteurs prometteurs. Informations et réservations

Dimanche 9 août, à 19h, c’est le lancement du Festival d’Art Lyrique de salon de Provence qui célébre ses 15 ans jusqu’au 12 aout. Le Château de l’Empéri fera entendre un concert de « Jeunes Talents Lyriques ». Informations.

Jusqu’au 9 août, le festival Musique en Charolais-Brionnais édition « le temps retrouvée » accueille Martha Argerich, Itamar Golan, Juliana Steinbach (piano), Daniel Rowland, Sébastien Surel, Ayako Tanaka (violon), Lyda Chen Argerich, Beatrice Muthelet (alto), Maja Bogdanovic, Eric-Maria Couturier Music, Guillaume Martigné (violoncelle), Emmanuel Rossfelder (guitare). Les 6, 7 et 8 août, Martha Argerich donne carte blanche à 21h. Les concerts sont diffusés en direct sur RecitHall

visuel : affiche des Nuits de Sisteron 

Mostra de Venise 2020 : la sélection
Le pianiste Leon Fleisher est mort
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *