Livres

Rentrée Littéraire: Philippe Delerm, Je vais passer pour un vieux con

Rentrée Littéraire: Philippe Delerm, Je vais passer pour un vieux con

19 septembre 2012 | PAR Marie Charlotte Mallard

La rentrée littéraire, un évènement incontournable pour les auteurs tant que pour les lecteurs, impatients de découvrir de nouveaux auteurs autant que les derniers nés de leurs auteurs préférés. Parmi eux cette année un petit bijou d’ingéniosité, une petite curiosité littéraire, un recueil humoristique, Je vais passer pour un vieux con et autres phrases qui en disent long, de Philippe Delerm , sorti en librairie le 13 septembre.

Avec La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules, son premier succès paru en 1997 décrivant les petites joies quotidiennes qu’on aurait tendance à oublier, Philippe Delerm s’est posé en peintre des petits bonheurs du quotidien. Au fur et à mesure de ses parutions, il s’est également posé en spécialiste des textes courts, avec notamment la parution de ses recueils de nouvelles, tels que La Sieste assassinée en 2001 ou Enregistrements pirates en 2004. Pour le plus grand bonheur de ses lecteurs, il signe aujourd’hui un nouvel ouvrage, mélangeant son gout pour les détails qui font notre quotidien, et celui pour cette écriture courte et morcelée qu’est la nouvelle. Je vais passer pour un vieux con et autres phrases qui en disent long, qui fait suite à Ma grand-mère avait les mêmes, est un recueil de pensées, de réflexions autour de ses expressions quotidiennes, ses petites phrases toutes faites que l’on utilise pour combler les vides de nos conversations anodines. De même qu’il analysait jusque-là les plaisirs banals du quotidien, l’auteur se plait à analyser ici, « les petites phrases qui en disent long » telles : «Et puis je vais vous faire une confidence». «C’est presque de mauvais goût». « Comment il l’a cassé », «C’est peut-être mieux comme ça». «J’étais pas né», « on ne vous voit pas assez souvent ! »., « on est pas obligé de tout boire ! »

Avec cet ouvrage, drôle, court, frais où souffle néanmoins un léger vent de moqueries et de sarcasmes, Philippe Delerm met en lumière le jeu social, la comédie humaine de notre temps. Aussi, dévoile-t-il l’hypocrisie courtoise ou la nostalgie voilée que sous-entendent ces expressions familières que l’on utilise parfois sans même le remarquer. Le ton est caustique, piquant, mais néanmoins léger et sans aucune méchanceté. Au contraire, les mots semblent sous la plume de Delerm, d’une justesse et d’une vérité à la fois cocasse et effrayante. L’auteur montre ainsi que ce qui se dit sans réfléchir, est néanmoins chargé de sens, parfois même lourdement révélateur. En décryptant les mécanismes du langage, il décrypte également les mécanismes sociaux et les allusions tacites qui en découlent et régissent implicitement notre existence. Aussi, chacun pourra se reconnaître, et s’identifier dans cette jolie balade littéraire et linguistique, au travers de ce quotidien que l’on ne regarde et n’écoute parfois plus assez.

 

«Je vais passer pour un vieux con et autres petites phrases qui en disent long», de Philippe Delerm aux Editions du Seuil, 136 pages. Sortie le 13 septembre.

«  Dans la liste des précautions oratoires, celle-ci occupe une place à part. Elle n’a pas l’aspect cauteleux, gourmé, en demi-teinte de ses congénères. Elle souhaite jouer la surprise par sa forme, une vulgarité appuyée qui aurait pour mission de gommer à l’avance le pire des soupçons : une pensée réactionnaire. » P7

 

Louboutin détourne Paris
Le CSA autorise le rachat de Direct 8 par Canal+
Marie Charlotte Mallard
Titulaire d’un Master II de Littérature Française à la Sorbonne (Paris IV), d’un Prix de Perfectionnement de Hautbois et d’une Médaille d’Or de Musique de Chambre au Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy-Pontoise, Marie-Charlotte Mallard s’exerce pendant deux ans au micro d’IDFM Radio avant de rejoindre la rédaction de Toute la Culture en Janvier 2012. Forte de ses compétences littéraires et de son oreille de musicienne elle écrit principalement en musique classique et littérature. Néanmoins, ses goûts musicaux l’amènent également à écrire sur le rock et la variété.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *