Beaux-Livres
« Le cahier noir » : le journal torturé et vibrant d’Olivier Py à 16 ans

« Le cahier noir » : le journal torturé et vibrant d’Olivier Py à 16 ans

23 novembre 2015 | PAR Yaël Hirsch

Actes Sud publie avec des images de son aspect originel le cahier qu’Olivier Py, le directeur du Festival d’Avignon, remplissait de ses désirs, de ses aspirations et de son spleen violent quand il était encore adolescent. Un beau texte de révolte intime et ses illustrations expressionnistes.

[rating=3]

Vivant dans une ville de province sans horizon où la seule chose qui l’intéresse est le cours de lettres et la fascination que peuvent exercer certains hommes, Olivier Py décrit à 16 ans son mal-être, son désir sexuel aussi absolu qu’omniprésent et sa volonté de souffrir et d’être maltraité pour mieux entrer dans l’esthétique et la vie.

Il n’y a que des hommes dans ce journal adolescents qui a la vitalité obscure d’un texte de Jean Genet et une philosophie proche de celle de Michel de Foucault : c’est en travaillant sur soi qu’on peut espérer casser les cages des structures de pouvoir, pas en souhaitant la révolution. Ceux qu’il domine, tel le bon camarade admiratif et épileptique et ceux par qui il aimerait être dominé humilié. Les dessins sont grimaçants, beaucoup d’autoportraits de douleur au sexe turgescents au stylo à bille sur les carreaux du cahier. Et puis aussi une théologie négative qui est déjà presque une foi et qu’on retrouvera intacte, avec l’énergie de la mélancolie et le goût de ma beauté classique, dans les pièces du maître. Un beau document.

Olivier Py, Le cahier noir, Actes Sud, 240 p. octobre 2015, 25 euros.

Visuel : (c) DR

Cartographie des territoires du possible : A ce projet personne ne [devrait] s’oppos[er]…
[Interview] La Grande Sophie : « J’ai tendance à aller chercher la justesse du sens plutôt que celle du son »
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *