BD
S.H.A.R.K de Vincent Brugeas, Ronan Toulhoat et Ryan Lovelock

S.H.A.R.K de Vincent Brugeas, Ronan Toulhoat et Ryan Lovelock

28 février 2014 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

51-GO-kxEAL._AA160_Scénario de Vincent Brugeas, storyboard de Ronan Toulhoat, dessin de Ryan Lovelock et couleurs de Giusy Gallizia

1946, Australie, dans le centre de détention Rabbit Flat, des prisonniers de guerre: allemands nazis et extrémistes fascistes australiens de l’organisme S.H.A.R.K sont emprisonnés. Worth, un membre de la S.H.A.R.K, arrive et tente de faire s’allier entre eux tous les prisonniers pour organiser une rébellion dans le camp: plus de quatre mille hommes en furie, une situation explosive…

51wvyoFXpNL._SY445_Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat ont également scénarisé et story-boardé les autres BD de la série Block 109: Etoile rouge, Opération Soleil de Plomb, New-York 1947, Ritter Germania… Ils mettent en scène différents scénarios de science fiction dans lesquels la guerre se poursuit: par exemple, les nazis tentent de reprendre le pouvoir après la fin de la seconde guerre mondiale par tous les moyens…même les plus improbables. Le fait que cette série soit story boardée ajoute à la qualité de l’ensemble, créant de très beaux effets graphiques avec le charme sous-jacent du crayonné dans les dessins effectués pour la première fois de la série par Ryan Lovelock.

Une fiction captivante pleine de rebondissements qui met en scène de manière très crédible le monde confus de l’après Seconde Guerre Mondiale, un monde d’incertitudes et de retournements de situations où tous les scénarios de prises de pouvoir semblent encore possibles pour une poignée d’hommes prêts à tout pour faire triompher leurs idéaux. Un scénario qui donne des frissons dans le dos, un thriller haletant, un antihéros mystérieux, une jolie fille en détresse, un cocktail de suspense explosif que les adeptes du genre vont adorer.

61ccaADrdgL._SY445_

Editions Akileos – date de parution: 20 février 2014 – 64 pages – 14 euros

visuels (c): Editions Akileos

[Live Report] Beady Eye au Bataclan le 27 février
Un prix de théâtre créé en l’honneur de Philip Seymour Hoffman
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *