BD

Grandeur et décadence, un manifeste pour le changement

Grandeur et décadence, un manifeste pour le changement

13 septembre 2017 | PAR Laetitia Larralde

Après s’être posé la question «qu’est-ce que l’amour» dans Les sentiments du Prince Charles et avoir remis en perspective notre perception du sexe féminin dans L’origine du monde, Liv Strömquist s’attaque au système socio-économique occidental.

Liv Strömquist est un ovni dans le monde de la bande dessinée. Ses livres, qui tiennent plus de l’essai graphique, hybride entre le roman graphique et l’essai socio-politique, abordent des sujets rarement traités en bande dessinée et ce d’une façon résolument inédite. Ses études en sciences politiques et philosophie et son engagement dans les causes féministes et pour la justice sociale lui ont donné l’envie de s’attaquer avec humour aux structures du pouvoir et mécanismes de domination, et de se détacher du dessin essentiellement auto-fictif et masochiste dans lequel on cantonnait les dessinatrices.

Grandeur et décadence dresse un portrait de nos sociétés occidentales peu flatteur. Nous sommes englués dans un système dominé par le monde de la finance, lui-même grandement influencé par Ayn Rand, militante ultra-libertarienne sous amphétamines prônant un capitalisme totalitaire libre et le droit moral de chaque individu à agir en vertu de ses intérêts privés. En découlent le réchauffement climatique, les inégalités sociales de plus en plus grandes, la crise financière… le tout enrobé par une pensée positive magique des classes dirigeantes qui nient toute conséquence négative de leurs actions et restent fermement accrochés à leur bonheur de l’instant présent. Chaque sujet qu’aborde Liv Strömquist est illustré par des exemples concrets et des portraits de dirigeants politiques, banquiers, auteurs, philosophes ou têtes couronnées. Le tout est basé sur une bibliographie conséquente.
Mais si elle met en lumière, déconstruit et analyse, l’auteur ne reste pas dans cette attitude purement réactionnaire et creuse qu’elle dénonce dans les partis de gauche actuels. Elle n’essaye pas d’ostraciser les gens qui adhèrent à ces systèmes qu’elle considère comme erronés, elle ne dénonce pas juste pour faire du bruit, elle fait le point sur la situation. Sans proposer de solution miracle, elle montre qu’il est possible de penser à un système différent, d’exprimer un espoir de changement et d’entreprendre une action dans cette direction.
L’auteur garde le sens de l’humour et une certaine autodérision jusqu’au bout, où elle imagine une grande conférence où l’ONU, la Banque Mondiale et le FMI exposent leurs actions pour éradiquer l’extrême richesse.

Ses débuts dans le monde du fanzine teintés de culture punk et DIY se font clairement sentir dans le style de ses bandes dessinées. Liv Strömquist fait preuve d’une liberté coriace en s’autorisant à dessiner sans pour autant maîtriser le dessin, ce qui donne une impression de naïveté qui contrebalance le poids des propos. Les textes, dessinés à la main, occupent 80% de la page, jusqu’à remplacer totalement le dessin dans les cases. On trouve également des collages, des extraits de textes et des photos, le tout rassemblé dans le seul but de s’exprimer librement et au plus proche de sa pensée. Les codes de la bande dessinée sont là, mais détournés sans remords. Un vent de liberté contestataire souffle dans ces pages.

Grandeur et décadence est une lecture qui demande un investissement intellectuel à son lecteur et qui laisse son écho dans nos esprits.

Grandeur et décadence, de Liv Strömquist
128 pages, Editions Rackham, parution le 23 septembre

visuels © Editions Rackham

Christian McBride’s New Jawn Quartet à Jazz à la Villette [Live Report]
Maeril:  » La vulgarisation, c’est ça mon truc. » [Interview]
Laetitia Larralde
Architecte d'intérieur de formation, auteure de bande dessinée (Tambour battant, le Cri du Magouillat...)et fan absolue du Japon. Certains disent qu'un jour, je resterai là-bas... J'écris sur la bande dessinée, les expositions, et tout ce qui a trait au Japon. www.instagram.com/laetitiaillustration/

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *