Cinema

Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu… où comment un Allen moyen est tout de même un excellent film!

Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu… où comment un Allen moyen est tout de même un excellent film!

04 octobre 2010 | PAR Geraldine Pioud

Certains plaisirs sont coupables, d’autres beaucoup moins. Comme tous les ans à la même époque (ou presque), c’est avec un subtil mélange d’impatience, de curiosité et d’euphorie que j’attends le nouveau cru Woody Allen. Alors même si « Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu » n’est pas son plus grand film, impossible de bouder son plaisir!

Woody Allen est un réalisateur magicien! Au vu de sa filmographie, riche, éclectique, hilarante, décalée, merveilleuse, etc., Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu fait presque pâle figure. Seulement voilà. C’est de Woody Allen dont on parle. Et un « mauvais » Woody Allen reste un très bon film! C’est injuste n’est-ce pas? Non. Cela s’appelle le Génie.

Comme souvent chez Allen, les rencontres hasardeuses (et pas seulement avec un bel et sombre inconnu) vont être le déclencheur d’histoires rocambolesques : un homme pris du démon de midi s’amourache d’une pin-up intéressée ; l’ex-femme de ce dernier, après tentative de suicide et analyse infructueuse, ne voit plus que par sa voyante ; leur fille, à priori heureuse en mariage, se voit quitter presque du jour au lendemain pour la voisine d’en face ; le futur ex-mari, auteur en mal d’inspiration trouvera un moyen pas très honnête d’accéder à la notoriété… La galerie de personnages est riche et intelligente, et tous vivent dans une douce folie assumée, jouissive et ironique. Woody Allen nous offre des vies et des regards, des ambitions et des audaces. Chacun ose son quotidien, prend des risques : ce qui donnera une chute assez inattendue au film, entre rêve et cauchemars. Malgré les années qui passent, Woody Allen continue de regarder l’existence avec des yeux d’enfant, et sait s’émerveiller de nos contradictions à chaque plan.

Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu (You Will Meet a Tall Dark Stranger) , de Woody Allen, avec Antonio Banderas, Josh Brolin, Anthony Hopkins, Gemma Jones, Freida Pinto, Naomi Watts, Lucy Punch
États-Unis, Grande Bretagne. 1h38. Comédie, drame
En salles le 6 octobre 2010

Infos pratiques

Avec Les Chaises de Ionesco, Luc Bondy signe un spectacle bouleversant
La maison d’à côté, enquête psychologique à Boston
Geraldine Pioud

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *