Cinema

Toumast entre guitare et Kalashnikov de Dominique Margot

13 mars 2011 | PAR Coline Crance

Toumast entre guitare et kalashnikov est un documentaire de Dominique Margot. A travers le témoignage d’un musicien touareg réfugié en France et sa musique, la cinéaste nous guide dans l’histoire et l’errance de ce peuple persécuté.

 

L’ art de survivre avec rien dans le désert et d’être leur propre ombre, c’est ce qui a formé les habitants du Sahara, les Touaregs pendant des siècles. Les touaregs représentent encore aujourd’hui la liberté, la fierté et le nomadisme dans l’imagination occidentale et cela bien qu’au cours des siècles, ils aient été fortement affaiblis par le colonialisme, les exclusions, les insurrections et les famines et qu’ils se soient presque perdus en tant que peuple dans le grand écart entre tradition et modernité. Les années charnières 90 sont charnières pour ce peuple disséminé au quatre coins du Sahara. Les jeunes Touaregs sans emploi partent en Libye pour suivre une formation militaire. Outre les armes, ils découvrent en Libye la guitare électrique et créent un nouveau style musical au Sahara : la musique des «  Ishumar » qui devient le symbole après la paix retrouvée de la réconciliation et de la reconstruction. Mais aujourd’hui encore le Sahara est pour ses ressources d’énergie et sa position stratégique, une zone extrêmement disputée. Les accords pour respecter le territoire des touaregs sont violés et les rebelles ont repris les armes. Peuple errant, seule leur musique permet de créer une cohésion entre eux et parler de leurs souffrances. Au côté des bruits de balles, la musique résonne et rappelle les rites et les traditions des temps anciens.

A travers des images d’archives, les yeux du musicien touareg, Moussa, et de ceux restés au Sahara, Dominique Margot réalise un documentaire sincère et sensible. Sa caméra se laisse guider par la musique, les rites et les pas de ces voyageurs du désert. Progressivement elle met à jour leur histoire et s’immisce dans leur quotidien. Réfugiés en France, réfugiés dans leur propre territoire, Dominique Margot pose intelligemment la question de l’identité. Toumast, nom du groupe de Moussa, signifie en tamasheq, langue des Touaregs, « identité ». Qu’est-ce qu’être Touaregs aujourd’hui ? Comment ce peuple du Sahara central, répartis entre cinq Etats qu’ils n’ont pas choisi ( Mali, Niger, Algérie, Libye, Burkina-Faso), parvient-il à exister et à faire entendre sa voix ? L’identité comme le montre le documentaire, n’est pas une donnée objective et statique, elle se construit et évolue toujours dans un rapport à l’Autre. Une belle réflexion sensitive, un joli documentaire à voir !

 

Infos pratiques

Pierre Rigal a carte blanche
Alpha Blondy, Alborosie et Gentleman sur la même scène
Coline Crance

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *