Cinema

7ème édition du Prix Jacques Prévert

7ème édition du Prix Jacques Prévert

05 février 2015 | PAR Matthias Turcaud

La 7ème édition du Prix Jacques Prévert organisé par la Guilde Française des scénaristes, seul syndicat représentant la profession dans l’Hexagone et dont la cérémonie a eu lieu mardi 4 février, a récompensé Party Girl et Une nouvelle amie.

Après avoir déjà remporté la Caméra d’Or au dernier festival de Cannes où il était présenté dans la sélection « Un certain regard » et nommé pour le César du meilleur premier film, Party Girlréalisé et écrit par le trio composé de Claire Burger, Marie Amachoukeli et Samuel Theis – qui joue également son propre rôle dans le film -, a été distingué pour son scénario. S’il s’inspire de l’histoire de la vraie mère de Samuel Theis, ancienne danseuse de cabaret dans un club lorrain qui a tenté en vain de se ranger avec un de ses anciens clients voulant l’épouser, celui-ci n’est pas du tout un documentaire et a été scénarisé avec rigueur. Il faut dire que Claire Burger et Marie Amachoukeli, toutes les deux ressortissantes de la Fémis, ont été à bonne école …

Dans la catégorie de la « Meilleure adaptation », c’est François Ozon qui a été primé pour son film Une meilleure amie, tiré de Ruth Rendell – une auteure déjà beaucoup adaptée au grand écran, par Pedro Almodovar, Claude Chabrol ou encore, plus récemment, Pascal Thomas. Sous la forme d’un thriller sulfureux et inconfortable, il raconte l’histoire d’un homme qui se travestit avec les habits de sa femme qui vient de décéder.

Ironiquement, notons que ni l’un ni l’autre n’ont été nommés au César du meilleur scénario.

Pour voir les autres nominés, voir ici. Pour consulter le site de la Guide des Scénaristes, ici.

Crédits photos : Chloé Vollmer-Lo

[Critique] Le désir est toujours pluriel : « Désirs » de Philippe Decouflé au Crazy Horse
[Interview] Rodrigo Garcia : « Il faut surmonter sa pudeur pour créer »
Matthias Turcaud
Titulaire d'une licence en cinéma, d'une autre en lettres modernes ainsi que d'un Master I en littérature allemande, Matthias, bilingue franco-allemand, est actuellement en Master de Littérature française à Strasbourg. Egalement comédien, traducteur ou encore animateur fougueux de blind tests, il court plusieurs lièvres à la fois. Sur Toute La Culture, il écrit, depuis janvier 2015, principalement en cinéma, théâtre, ponctuellement sur des restaurants, etc. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *