Cinema
« Noé » le dernier film du réalisateur Darren Aronofsky dans la polémique

« Noé » le dernier film du réalisateur Darren Aronofsky dans la polémique

21 octobre 2013 | PAR Mélanie Taverny

Darren-Aronofsky-et-l-Arche-de-Noe_article_landscape_pm_v8

Le réalisateur de Requiem for a Dream et de Black Swan revient derrière la caméra pour son nouveau film Noé qui fait enfler la polémique. Son film relate la survie au Déluge du patriarche Noé, incarné par Russel Crowe et de sa famille. A la suite d’un accueil plutôt mitigé reçu lors de projections-tests sur un public de croyants mixte qu’ils soient juifs ou catholiques, le réalisateur est actuellement en conflit avec les studios Paramount.

Prévu pour le 28 mars 2014, Darren Aronofsky, contraint de faire des modifications sur son travail, suggérées par la Paramount, fait preuve de réticence avec plus de 125 millions de dollars investis. Face à un important investissement suggérant des effets spéciaux largement utilisés pour recréer artificiellement la montée des eaux qui engloutie les terres habitées par exemple, le réalisateur n’est pas près de changer son travail. D’après Industrial Light & Magic, la société d’effets spéciaux de George Lucas, il s’agirait de la reconstitution la plus complexe de l’histoire des studios Paramount; ce que Aronofsky voit comme «marque de mérite». Pour une première fois, il se contente de sa réalisation face à une grosse production avec des effets spéciaux et des images 3D. Seul face à tous défendant son projet, en octobre 2012 le scénariste du film Brian Godawa qui s’était procuré un exemplaire du scénario l’a publié sur Internet accompagné du titre «Noé de Darren Aronosfsky, un micmac écologiste». Cette allusion faite à une déclaration du réalisateur lui même fait cependant preuve d’un goût amer. Ce projet sensible qui heurte la religion et la Paramount n’est donc pas sur de faire face à une critique déferlante sans l’implication de son réalisateur.

Visuel : (c) photographie de Darren Aronofsky

Le mort amoureux de Junji Ito : un effroyable beau jeune homme
Jade : course éperdue dans un Tibet en guerre
Mélanie Taverny

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *