Mangas
Le mort amoureux de Junji Ito : un effroyable beau jeune homme

Le mort amoureux de Junji Ito : un effroyable beau jeune homme

21 octobre 2013 | PAR Sandra Bernard

mort-amoureux-tonkamAprès le Tunnel il y a quelques mois, Junji Ito, le maître de l’horreur nippon revient aux édition Tonkam avec un nouvel ouvrage : Le mort amoureux.

Le jeune Ryûsuke revient dans sa ville natale après près de 10 ans d’absence. La perspective de retrouver cette petite ville provinciale, perpétuellement nappée de brouillard, ne semble guère le réjouir. Cependant, les retrouvailles avec sa jolie amie d’enfance lui redonnent le sourire. Pourtant, une nouvelle mode tourne au drame lorsque certaines jeunes filles, qui demandent aux passants leur avenir amoureux, se suicident après avoir croisé la route d’un mystérieux jeune homme à la beauté irréelle… Tout ceci réveille de sombres souvenirs chez notre héros.

Ce nouveau volume est dans la droite lignée des productions de Junji Ito. L’ambiance y est de plus en plus lourde et glauque. Contrairement au volume précédent, qui était un recueil de nouvelles, Le mort amoureux est une histoire complète en un volume. La noirceur de l’ambiance progresse en même temps que la folie et le mal être des personnages. Malgré toutes ces tragédies, une note d’espoir subsiste. Plus lente qu’à l’accoutumée, la narration s’apparente plus, dans un premier temps, à une enquête, les rebondissements sont nombreux et déroutants.

Graphiquement, la patte du mankaga est reconnaissable entre toutes. Des personnages très longilignes aux trais fins voire émaciés. Une grande importance est portée au regard.

Ce nouveau tome, moins horrifique mais subtil, est des plus agréables et prenants.

Page sur le site de l’éditeur VF

Informations pratiques :

Titre traduit: Shibito no Koiwazurai, Dessin : : ITÔ Junji, Scénario :: ITÔ Junji, Editeur VF : Tonkam, Collection: Tonkam – Frissons, Type: Seinen, Genre: Fantastique, Horreur, Éditeur VO : Asahi Sonorama, Illustration : n&b + couleurs, Origine: Japon – 2001, Code prix: TK05
Gagnez 3 exemplaires de la revue Page des Libraires n°162
« Noé » le dernier film du réalisateur Darren Aronofsky dans la polémique
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *