Cinema

Les ballets du Bolchoï arrivent au cinéma

21 novembre 2010 | PAR Alienor de Foucaud

Dès le 19 décembre 2010, les cinémas Gaumont Pathé proposeront partout en France de  vivre en direct et en numérique haute définition quatre représentations des célèbres ballets du Bolchoï.

 

Filmés en haute définition, spécialement pour le grand écran (des prises de vues réalisées via 10 caméras), avec un son en 5.1, ces ballets seront retransmis en direct par satellite dans le monde entier, grâce aux technologies les plus récentes.

La saison 2010-2011 s’ouvre le dimanche 19 décembre à 17h00, avec une féérie musicale, Casse-noisette, un grand classique des fêtes de Noël. Les décors somptueux, les numéros de danse éblouissants grâce à la présence des deux Étoiles Nina Kaptsova et Artem Ovcharenko font de ce premier ballet un événement magnifique et un spectacle familial à ne pas manquer.

Cette première représentation en direct sera suivie de La Leçon de Danse et Giselle le dimanche 23 janvier 2011 ; Don Quichotte le dimanche 6 mars 2011 et Coppélia le dimanche 29 mai 2011.

Avec la retransmission des opéras du Met de New York et les ballets de l’Opéra National de Paris, les cinémas Gaumont Pathé confirment leur volonté de proposer des événements exceptionnels, en direct des plus grands lieux culturels de la planète. « C’est une offre extrêmement qualitative qui permet à tous les publics d’accéder à un spectacle qu’ils ne pourraient pas voir en direct à moins d’être à Moscou ou à New-York » souligne Jean-Pierre Decrette, directeur du Développement des cinémas Gaumont Pathé et Président de la société CielEcran, spécialisée dans la retransmission par satellite en haute définition et en 3D.

Tarifs : 22€ la représentation, 13€ pour les enfants de moins de 12 ans, 19€ pour les étudiants et un « forfait live » de quatre représentations à 70 € est aussi proposé.

Informations et réservation sur www.cinemagaumont.com ou www.cinemapathe.com

 

Infos pratiques

Cali enlève le masque truite et montre l’arc-en-ciel de la mélancolie
Vérité de soldat au Grand Parquet
Alienor de Foucaud

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *