Cinema
Le Dilemme, un Ron Howard peu inspiré

Le Dilemme, un Ron Howard peu inspiré

11 mai 2011 | PAR Olivia Leboyer

Dilemme : que faire lorsque l’on découvre que la femme de son meilleur mai le trompe ? Un film malheureusement pataud. A signaler toutefois : la présence de Winona Ryder, que l’on est toujours heureux de voir. Sortie le 11 mai 2011.

Amis depuis l’Université, Ronny (Vince Vaughn) et Nick (Kevin James) travaillent ensemble : Nick, ingénieur, tente d’inventer un moteur de voiture puissant et écolo, tandis que Nick, beau parleur, est chargé de « vendre » le projet. Tous deux sont sur le point de signer un contrat important. Nick est marié depuis un certain temps avec la belle Geneva (Winona Ryder). Si Ronny, grand et plein de charme, semble à l’aise en toutes circonstances, on comprend vite que Nick s’épanouit essentiellement au contact son ami. Ronny regarde en effet Nick avec un amour illimité et sait comment lui redonner confiance en lui. Un beau jour, alors qu’il songe sérieusement à sauter le pas en demandant sa copine Beth (Jennifer Connelly) en mariage, Ronny surprend Geneva en train d’embrasser un autre homme que Nick. Que doit-il faire ? Le dire à Nick, tenter de raisonner Geneva, ou bien trouver une autre solution ?
Tout le film repose sur l’abattage de Vince Vaughn, costaud au grand cœur, capable de tout pour remettre la vie de son ami sur les rails. Car Ronny se sent responsable du bonheur de Nick. L’idée est belle, le début du film assez réussi (en particulier la manière dont Vince Vaughn regarde Winona Ryder après l’avoir surprise en flagrant délit), mais le film s’enlise ensuite dans un rythme mou, enchaînant les scènes convenues. Les dialogues manquent de finesse et les péripéties professionnelles des deux amis donnent lieu à des scènes vraiment lourdes (discours assez indigestes sur le rêve américain, sur le caractère sexy des gros moteurs de voiture, etc.). Quelques bons passages (la folle bagarre entre Vince Vaughn et l’ « amant » joué par Channing Tatum, ou l’anniversaire de mariage des parents de Beth) ne suffisent pas à sauver le film. En 2008, Ron Howard avait pourtant réalisé un film fabuleux, Frost/Nixon !
Dommage : par instants, l’énergie gargantuesque de Vince Vaughn et le magnétisme noir de Winona Ryder laissent entrevoir ce qu’aurait pu être Le Dilemme…

Le Dilemme, de Ron Howard, Etats-Unis, 1h52, avec Vince Vaughn, Kevin James, Winona Ryder, Jennifer Connelly, Queen Latifah. Sortie le 11 mai 2011.

Infos pratiques

« A vous de Lire! » La lecture à L’honneur du 26 au 29 mai
Google dedicace son logo à Martha Graham
Olivia Leboyer
Docteure en sciences-politiques, titulaire d’un DEA de littérature à la Sorbonne  et enseignante à sciences-po Paris, Olivia écrit principalement sur le cinéma et sur la gastronomie. Elle est l'auteure de "Élite et libéralisme", paru en 2012 chez CNRS éditions.

One thought on “Le Dilemme, un Ron Howard peu inspiré”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture