Danse
Google dedicace son logo à Martha Graham

Google dedicace son logo à Martha Graham

11 mai 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Découvrir le logo Google du jour est un jeu follement geek et réjouissant.  Le moteur de recherche  a l’ habitude de fêter anniversaires et autres événements avec des des logos imagés ou animés. Il y a quelque temps, en cliquant sur les lettres, on voyait un film s’animer autour de Charlie Chaplin. Aujourd’hui , mercredi 11 mai, un bel hommage est rendu à Martha Graham pour le cent-dix-septième anniversaire de sa naissance.

Martha Graham est une danseuse et chorégraphe américaine, elle est à l’initiative de la modernisation de la danse contemporaine . Ce logo rassemble l’histoire de ces créations. Elle a inventé un nouveau style qui révolutionne encore aujourd’hui la danse. Les cinq figures clés de son travail sont rassemblées dans cette animation.

Le « doodle commence avec un  mouvement  tiré d’un solo de 1930, « Lamentation ». Ce mouvement, à ce moment était perçu comme radical, il est maintenant classique.  Le costume était également innovant, sous la forme d’un fourreau en stretch accentuant l’impression des mouvements.

 

 

 

 

La seconde danseuse se relève avec un mouvement des cheveux. Ce geste est issu de  » Satyric Festival Song« , un solo datant de 1932.

 

 

 

 

 

Le troisième mouvement est une torsion finissant à genoux vers l’arrière dans une révérence à la terre. Issu du ballet   Appalachian Spring, crée en   1944 considérée par la chorégraphe comme un effort de guerre.

 

 

 

 

 

Vient ensuite un saut où le buste rejoint la jambe. Il s’agit d’un mouvement appellé « contraction » , issu du ballet  »  Night Journey » en  1947. Une version dansée du mythe d’Oedipe.

 

 

 

 

 

 

Le dernier mouvement plante le danseur solidement dans le sol.  Le mouvement est tiré de Frontier, un solo de 1935 .

 

 

 

L’animation  a été réalisée par Ryan Woodward, conseillé par Blakeley White-McGuire , danseur principal de la compagnie et directeur artistique du Martha Graham Center of Contemporary Dance.


 


Le Dilemme, un Ron Howard peu inspiré
Danse Delhi, mystérieuse danse de mort pour rire
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *