A l'affiche

Les sorties cinéma de la semaine du 14 octobre

Les sorties cinéma de la semaine du 14 octobre

14 octobre 2015 | PAR Kalindi Ramphul

Entre disputes familiales et réconciliations amoureuses, Toute La Culture vous propose une balade cinématographique des plus hétéroclites. L’occasion de découvrir le dernier Woody Allen, l’Homme irrationnel, ou la version remasterisée du cultissime Blade Runner.

L’homme irrationnel – Woody Allen

Woody faisait son grand retour, jeudi 14 mai sur le tapis rouge du Palais du Festival et bien entouré : à sa droite la très rousse et très jeune Emma Stone et à sa gauche, la sylphide et colorée Parker Posey, pour proposer son nouveau film. Dans le rôle-titre de L’homme irrationnel, on trouve un Joachin Phoenix bien dans sa brioche et néanmoins séducteur. Une équipe de charme donc pour un Hors compétition qu’on a trouvé un peu léger côté scénario, même quand Woody se met en mode « croisette ».

Belles familles – Jean Paul Rappenau

Jérôme Varenne, qui vit à Shanghai, est de passage à Paris avec sa fiancée chinoise. Il apprend que la maison de famille d’Ambray où il a grandi est au cœur d’un conflit local. Il décide de se rendre sur place pour le résoudre. Son arrivée ne laisse personne indifférent et sa vie va elle aussi se trouver chamboulée.

Mune, Gardien de la lune – Benoît Philippon et Alexandre Heboyan

Mune gardien de la lune, de Benoît Philippon et Alexandre Heboyan, sort sur les écrans laujourd’hui, l’occasion de découvrir une histoire onirique, pour petits et grands enfants, présente dans la sélection officielle du festival d’animation d’Annecy 2015, qui emporte le spectateur dans une jolie aventure.

Par accident – Camille Fontaine

Premier long-métrage de la scénariste Camille Fontaine, Par accident met en scène l’amitié naissante et trouble qui naît entre deux personnages de femmes forts interprétés par les formidables Emilie Dequenne et Hafsia Herzi. Un film touchant et tout en nuances à découvrir en salles dès aujourd’hui.

Blade Runner – Ridley Scott 

Dans les dernières années du 20ème siècle, des milliers d’hommes et de femmes partent à la conquête de l’espace, fuyant les mégalopoles devenues insalubres. Sur les colonies, une nouvelle race d’esclaves voit le jour : les répliquants, des androïdes que rien ne peut distinguer de l’être humain. Los Angeles, 2019. Après avoir massacré un équipage et pris le contrôle d’un vaisseau, les répliquants de type Nexus 6, le modèle le plus perfectionné, sont désormais déclarés « hors la loi ». Quatre d’entre eux parviennent cependant à s’échapper et à s’introduire dans Los Angeles. Un agent d’une unité spéciale, un blade-runner, est chargé de les éliminer. Selon la terminologie officielle, on ne parle pas d’exécution, mais de retrait…

Visuels : ©Affiches officielles des films et DR

Festival Lumière Jour 2
[Critique] « Experimenter » de Michael Almereyda : L’histoire de Stanley Milgram
Kalindi Ramphul

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *