Galerie
Les vernissages de la semaine du 18 juin

Les vernissages de la semaine du 18 juin

16 juin 2015 | PAR Milena Landre

Cette semaine, Toute la Culture vous propose une sélection de vernissages sous le signe de la diversité. Pochettes d’albums originales, peinture du XVIIème, installations aux formes ludiques, illusions d’optique… A Nantes, à Paris ou à Aix-en-Provence. De quoi plaire aux petits et aux grands.

– François Ristori, Peintures 1965-2015

Dans son manifeste Peinture possible, le peintre français François Ristori décrivait en partie son travail comme des « traces-formes hexagonales s’engendrant les unes les autres, alternativement en bleu, en rouge, en blanc, jusqu’à occuper la totalité d’une surface, obtenues l’une après l’autre, à partir d’un hexagone d’une trame préalablement établie ». Né en 1936, l’artiste nous a quitté le 27 janvier 2015. La galerie Jean Brolly expose quelques oeuvres marquantes de son parcours de peintre qui constitue le premier hommage à son oeuvre.

Vernissage le vendredi 19 juin 2015. Du vendredi 19 juin au vendredi 31 juillet 2015. A la galerie Jean Brolly, 16 rue de Montmorency 75003 Paris. Plus d’informations ici.

– Masao Yamamoto, Small Things in Silence

Le photographe japonais Masao Yamamoto, connu pour ses clichés évoquant les souvenirs présentera lors de cette exposition ses oeuvres récentes qui suivent la publication de son nouveau livre Small Things in Silence. L’artiste y explique son attrait pour « les petites choses » : « Quand je regarde en arrière, je me rends compte que le seul motif cohérent de mon travail est mon obsession pour les petites choses. Je ressens de la joie quand je découvre des choses apparement insignifiantes et que l’on néglige facilement ». Lors de cette exposition, Masao Yamamoto signera cette nouvelle monographie dans laquelle il revient également sur ses travaux passés.

Vernissage le jeudi 18 juin 2015. Du vendredi 19 juin au samedi 1er août 2015. A la galerie Camera Obscura, 268 boulevard Raspail 75014 Paris. Plus d’informations ici.

Extension du domaine du jeu 

Dans le cadre du Nouveau Festival au Centre Pompidou, l’exposition Extension du domaine du jeu réunit de nombreux artistes, plasticiens, performeurs et designers qui envisagent les règles du jeu comme des matrices pouvant générer de nouvelles formes ludiques. Le jeu sera le thème central des oeuvres d’artistes comme Pablo Accinelli, Anna Barham, Timothée Dufresne ou encore Pilvi Takala.

Vernissage le jeudi 18 juin 2015. Du vendredi 19 juin au lundi 20 juillet 2015. A l’espace 315, Centre Pompidou, Place George Pompidou 75004 Paris. Plus d’informations ici.

– L’oeil phénomène du GRAV à Michel Paysant

L’oeil phénomène propose au visiteur une multitude d’oeuvres appartenant à la collection d’art cinétique de Lélia Mordoch et de José Mijan qui soutiennent les artistes du GRAV (Groupe de Recherche d’Art Visuel) qui a réuni, entre 1960 et 1968, Horacio Garcia Rossi, Julio Le Parc, François Morellet, Francisco Sobrino, Joël Stein et Yvaral. Certaines oeuvres de Michel Paysant seront également exposées dans la continuité de cette exposition qui allie l’art et la science ainsi que des problématiques comme la perception visuelle, la révélation de la lumière ou encore les illusions d’optique.

Vernissage le jeudi 18 juin 2015. Du vendredi 19 juin au dimanche 20 septembre 2015. A la Fondation de Victor Vasarely, 1 avenue Marcel Pagnol 13090 Aix-en-Provence. Plus d’informations ici.

– Charles de la Fosse (1636-1716), Les amour des dieux 

Le Musée des Beaux-Arts de Nantes met en lumière les oeuvres du peintre et décorateur français Charles de la Fosse, disciple de Charles Le Brun. Cette exposition fait suite à l’exposition monographique présentée à Versailles et se concentre sur deux oeuvres mythologiques du peintre : Vénus demandant à Vulcain des armes pour Enée et La déification d’Enée. L’exposition présentera une vingtaines de peintures et une quinzaine de dessins venus des quatre coins de la France :  le Louvre, Versailles, les musées de Rouen, Caen mais aussi des oeuvres de Manchester et Basildon Park.

Vernissage le vendredi 19 juin 2015. Du samedi 20 juin au dimanche 20 septembre 2015. Au Musée des Beaux-Arts de Nantes, Chapelle de l’Oratoire Place de l’Oratoire 44000 Nantes. Plus d’informations ici.

Néoprisme au Batofar

Le magazine en ligne Néoprisme redonne à la pochette d’album le statut qu’elle mérite : celui d’une véritable oeuvre d’art. Dans le cadre de l’Aperoboat organisé par La Nuit Nous Attendra, le magazine exposera des pochettes d’albums qui ont été chroniquées jusqu’à aujourd’hui aux côtés de l’Atelier Belle Lurette. Vous pourrez également profiter d’un DJ set croisé entre La Main Invisible et le fondateur de Néoprisme, Bastien Stisi.

Le mardi 16 juin 2015. Au Batofar, 11 quai François Mauriac 75013 Paris. Plus d’informations ici.

– Jarvis Cocker, 20 Golden Greats

La galerie 12Mail accueille Jarvis Cocker, ex leader du mythique groupe Pulp. Comme chaque année, la galerie 12Mail / RedBull Space invite un artiste en résidence (Trévor Jackson en 2014) pour un projet d’exposition. Une bande son est enregistrée dans les studios de la galerie et est ensuite éditée en vinyle. Le musicien britannique Jarvis Cocker présentera des disques d’or d’un genre nouveau : des récompenses imaginaires au service d’une réflexion sur l’essence de la musique et l’immatérialité du succès.

Vernissage le mercredi 17 juin 2015. Du jeudi 18 juin au vendredi 28 août 2015. A la galerie 12Mail / RedBull Space, 12 rue du Mail 75002 Paris. Plus d’informations ici.

– Impressio

L’atelier Rouart accueillera ce vendredi 19 juin une exposition consacrée à l’impressionnisme sous le prisme des nouvelles technologies. Aujourd’hui les révolutions technologiques amènent une manière nouvelle d’appuyer, de toucher, de percevoir. L’impression en tant qu’action d’un corps sur un autre change de paradigme lorsque nous appuyons sur nos écrans et percevons les phénomènes à travers eux. Le monde s’ouvre à travers une vitre de verre instaurant tout à la fois une sensation de distance et de proximité. Une nouvelle cosmologie s’instaure, partiellement inconnue et paradoxalement impalpable, alors que nous la touchons des doigts et participons à son élaboration. Au programme : des oeuvres de Laura Gozlan, Aurélie Pétrel et Manon Recordon.

Vernissage le vendredi 19 juin 2015. Du samedi 20 juin au dimanche 19 juillet 2015. A l’atelier Rouart, 40 rue Paul Valéry 75016 Paris. Plus d’informations sur l’événement facebook. 

Visuels : affiches officielles, Masao Yamamoto, Charles de la Fosse CC

[Interview] Jacqueline Taieb, Goes Funky Pop Rock « j’aime trop la musique pour me cantonner à un seul registre »
Les lauréats SACD : le palmarès 2015
Milena Landre

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *