Expos

Les Nuits Parisiennes à l’Hôtel de Ville

Les Nuits Parisiennes à l’Hôtel de Ville

09 janvier 2018 | PAR Victoire Chabert

Jusqu’au 27 janvier, « Les Nuits Parisiennes », l’exposition de l’Hôtel de Ville retrace deux siècles et demi de vie nocturne dans la Ville lumière.

Cette exposition nous propose de découvrir les différents visages de Paris la nuit, du XVIIIe siècle à nos jours. Pour commencer, le parcours évoque l’intérêt des lumières et de l’électricité qui ont enfin permis de sortir sereinement dans les rues à la nuit tombée et de faire le succès des fêtes parisiennes. Puis, le décor rappelle l’importance de ceux qui font la nuit, que ce soit dans la restauration, l’animation et l’administration des établissements nocturnes, les cabarets, les théâtres, les music-halls, les transports, la sécurité. Ainsi, la nuit met en lumière l’évolution politique, culturelle et esthétique de Paris à travers la manière dont les hommes et les femmes y vivent.

Jules Alexandre Grün (1868-1934). Affiche publicitaire pour le bal Tabarin, rue Pigalle et rue Victor Massé. Lithographie en couleur, 1904. Paris, Bibliothèque Forney. Dimensions: 58 x 41 cm
Affiche publicitaire pour le bal Tabarin, rue Pigalle et rue Victor Massé.

Au coeur de la salle Saint-Jean de l’Hôtel de Ville, l’exposition bien documentée continue selon un circuit chronologique mais à la scénographie bien trop sage et policée. On nous invite à plonger dans les coulisses de la capitale, au travers de lieux devenus parfois mythiques, racontées par plus de 300 œuvres d’art, tableaux, photos, films et documents d’archives. Le visiteur se baladera ainsi du Palais-Royal, aux Grands Boulevards, des caves de Saint-Germain-des-Prés au Palais, jusqu’aux quais de Seine pour des soirées endiablées. Il y croisera des filles de joie, des policiers et des Apaches, des créatures à plumes et paillettes, des bourgeois encanaillés. Il ressortira avec un aperçu trop général de la vie nocturne à Paris, ayant survolé certains aspects et virevolté rapidement d’une époque à l’autre. L’exposition revient sur l’histoire des nuits parisiennes, et il faut bien le dire, très peu sur l’offre actuelle. Seule la dernière salle nous présente une nuit plurielle après les années 90. 

Tout de même, pour les amoureux de Paris et les curieux, cette exposition légère fait du bien et c’est gratuit.

 

Coulisses Music-hall.
Coulisses Music-hall. Collection Roger Viollet

Les Nuits Parisiennes, à l’Hôtel de Ville, 4 rue de Lobau, 75004 Paris. Du 25 novembre 2017 au 27 janvier 2018. Horaires : 10h-18h30 du lundi au samedi – Gratuit

Infos pratiques

Agenda Classique de la semaine du 8 janvier
No country for an old man : Les Frères Coen spaghettisent le massacre américain [Réedition]
Victoire Chabert

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *