Classique

Agenda Classique de la semaine du 8 janvier

Agenda Classique de la semaine du 8 janvier

09 janvier 2018 | PAR Elodie Martinez

Cette semaine marque le nouvel an russe et laisse ainsi entendre divers concerts où les compositeurs de cette nation sont mis en avant. C’est également une semaine consacrée aux quatuors, comme à la Philharmonie de Paris, mais une Première très attendue vient également se glisser dans le programme : celle de Jehtha au Palais Garnier…

Lundi 8 janvierEdgar Moreau donne son premier récital en duo avec Sunwook Kim au Théâtre des Champs-Elysées et « défie les siècles » entre Bach, Schumann, Chopin et Prokofiev. Informations.
Salle Gaveau, c’est une soirée musicale et littéraire à l’occasion du nouvel an russe qui vous est proposée en compagnie de l’écrivain Vladimir Fédorovski et du trio Kabak. Informations.

Mardi 9 janvier, durant la pause déjeuner, Jean-François Zygel vous attend Salle Gaveau pour improviser sur Mendelssohn. Informations.
A Bordeaux, Stéphane Degout est convié par Raphaël Pichon afin d’interpréter aux côté de Pygmalion quelques-uns des airs et duos les plus fameux des grandes pages de Rameau et Gluck. Informations.

Mercredi 10 janvier et samedi 13, le Théâtre des Champs-Elysées vous propose Un Barbier, une adaptation en français d’une heure environ pour rendre accessible l’oeuvre de Rossini, mise en scène par Damien Robert et avec une double distribution comptant entre autre Pierre-Emmanuel Roubet et Marion Lebègue. Informations.
Christoph Eschenbach dirige l’Orchestre de Paris et Julian Steckel à la Philharmonie de Paris dans un programme comportant La Valse de Ravel, Schelomo, rhapsodie pour violoncelle et orchestre d’Ernest Bloch ainsi que la Symphonie n°9 « du Nouveau Monde » de Dvorak. Un concert également donné le lendemain. Informations.
Du côté de Rouen, Karine Deshayes est rejointe par l’Ensemble Contraste pour un programme tourné vers la musique française de la seconde moitié du XIXe siècle. Informations.

Jeudi 11 janvierAlfred Brendel donne ce soir et demain une master-classe publique de quatuor à cordes à la Philharmonie. Informations.
Eliahu Inbal est pour sa part à la tête de l’Orchestre national de Lyon ainsi que celui du CNSMD à l’Auditorium de la ville des Lumières pour la Symphonie n° 9 (version Nowak) de Bruckner. Informations.
En formation chambriste, l’ensemble des Musiciens du Louvre de Marc Minkowski voyage de Vivaldi à Mozart depuis la MC2 de Grenoble. Informations.
Après Bordeaux, c’est au tour de Compiègne d’accueillir le concert de Raphaël Pichon et Stéphane Degout. Informations.

Vendredi 12 janvier, le pianiste russe Boris Berezovsky vous invite au Théâtre des Champs-Elysées dans son répertoire de prédilection où se côtoient Rachmaninov, Scriabine et Prokofiev. Informations.
Salle Gaveau, le pianiste François Weigel s’attarde sur les Etudes-Tableaux de Rachmaninov, les Tableaux d’une exposition de Moussorgsky ainsi que sur Trois tableaux du ballet de Petrouchka de Stravinsky. Une véritable exposition musicale. Informations.
A la PhilharmonieSir András Schiff donne à entendre Mendelssohn, Beethoven, Brahms, Bach sous ses doigts experts dans un récitals très attendu. Informations.
Après avoir enchanté l’Opéra Comique, Le Comte Ory et ses magnifiques interprètes (Philippe Talbot, Julie Fuchs, Gaëlle Arquez, Eve-Maud Hubeaux, Patrick Bolleire, Jean-Sébastien Bou et Jodie Devos) s’installent ce soir et dimanche à Versailles où le public pourra goûter à cette délicieuse production. Informations.
L’Opéra de Massy vous propose quant à lui Le Barbier de Séville durant trois soirs dans une mise en scène signée Roberta Mattelli et Matteo Peirone avec Paolo Ruggiero dans le rôle de Figaro. Informations.
A l’Opéra de Montpellier, vous n’avez que ce soir et demain pour assister à Peer Gynt d’Edvard Grieg dirigé par Michael Schønwandt, mis en scène par Jean-Philippe Clarac et Olivier Deloeuil, et avec Philippe Estèphe dans le rôle-titre. Informations.
A Monaco, au Forum Grimaldi, l’Orchestre philharmonique de Vienne se place sous la baguette de Gustavo Dudamel pour une soirée exceptionnelle. Informations.

Samedi 13 janvier, Première au Palais Garnier de Jephtha dirigé par William Christie et mis en scène par Claus Guth. Le plateau réuni à de quoi faire pressentir une très belle soirée : Ian BostridgeMarie-Nicole LemieuxKatherine Watson, Tim Mead, Philippe Sly ou encore Valer Sabadus. Informations.
Après les master-classes, c’est à présent un weekend consacré aux quatuors qui vous attend à la Philharmonie. Aujourd’hui se succèdent le Quatuor Van Kuijk dans un concert Beethoven, Webern, Edith Canat de Chizy et Schubert (informations), le Quatuor Béla dans une composition de Frédéric Aurier également donnée le lendemain (informations), le Quatuor Voce dans un programme Webern, Mozart et Beethoven (informations), ou encore le Quatuor Danel qui, lui, s’attarde sur Mozart, Olga Neuwirth, Haydn et Beethoven (informations). Si le quatuor n’est pas votre formation de prédilection, Elena Schwarz dirige pour sa part Gaspard Dehaene et l’Orchestre Pasdeloup dans le Concerto pour piano n° 1 de Liszt et la Symphonie fantastique de Berlioz. Informations.
Aujourd’hui et demain à l’Auditorium de Lyon, l’Ensemble TaCTuS et la dessinatrice Marion Cluzel s’associent pour donner vie en direct, en musique et en images, au premier chef-d’œuvre de Jack London, L’Appel de la forêt. Informations.

Dimanche 14 janvier, double rendez-vous au Théâtre des Champs-Elysées avec tout d’abord le duo entre Sol Gabetta et Bertrand Chamayou autour de Beethoven, Schumann et Britten (informations), puis un second duo, celui des soeurs Camille et Julie Berthollet en écho à la sortie de leur troisième album autour de Schubert, Brahms, Dvo?ák, Reinhardt-Grappelli, Silvestri, Corigliano, Schumann (informations).
Outre L’Appel de la forêt, l’Auditorium de Lyon propose un second rendez-vous autour des percussions avec les percussionnistes de l’Orchestre national de Lyon qui ont concocté un programme mettant en valeur les instruments à claviers et à peau. On y entendra les compositeurs les plus variés, de Jean-Sébastien Bach à John Cage, en passant par l’exotique Spain de Chick Corea. Informations.

Festival de Gstaad, le Nouvel An en toute intimité musicale
Les Nuits Parisiennes à l’Hôtel de Ville
Elodie Martinez
Après une Licence de Lettres Classiques et un Master en Lettres Modernes, Elodie découvre presque par hasard l'univers lyrique et a la chance d'intégrer en tant que figurante la production du Messie à l'Opéra de Lyon en décembre 2012. Elle débute également une thèse (qu'elle compte bien finir) sur Médée dans les arts en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, puis, en parallèle d'un stage dans l'édition à Paris, elle découvre l'univers de la rédaction web et intègre l'équipe de Toute la culture où elle participe principalement aux pages d'opéra, de musique classique et de théâtre. Elle a aussi chroniqué un petit nombre de livres et poursuit l'aventure une fois rentrée sur Lyon. Malheureusement, son parcours professionnel la force à se restreindre et à abandonner les pages de théâtre. Aujourd'hui, elle est chargée de projets junior pour un site concurrent axé sur l'opéra, mais elle reste attachée à Toute la culture et continue d'être en charge de l'agenda classique ainsi que de contribuer, à moindre échelle, à la rédaction des chroniques d'opéra.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *