Expos
Londres consacre une première grande rétrospective à Ai Weiwei

Londres consacre une première grande rétrospective à Ai Weiwei

03 août 2015 | PAR Elodie Schwartz

De septembre à décembre 2015, la Royal Academy of Arts de Londres consacrera pour la première fois une grande rétrospective à l’artiste controversé Ai Weiwei. Après quatre ans sans passeport, ce dernier pourra enfin se rendre sur les lieux de l’exposition…

L’un des artistes les plus influents de Chine se verra bientôt à l’affiche d’une grande exposition. Comme le révèle Le Figaro, la Royal Academy of Arts de Londres, a en effet décidé de consacrer une première grande rétrospective à l’artiste controversé Ai Weiwei. Du 19 septembre au 13 décembre 2015, un retour sur le parcours de l’homme en guerre contre le gouvernement chinois sera ainsi proposé aux visiteurs et ses œuvres, les plus importantes de 1993 à nos jours, seront exposées. « Avec une audace typique, les œuvres choisies seront exposées sous une multitude de thèmes afin de proposer au public une expérience concernant la liberté de création, la censure et les droits humains », souligne sur son site Internet la RA.

Ai Weiwei, qui durant quatre ans ne pouvait pas voyager en raison de la confiscation de son passeport par les autorités chinoises, va donc pouvoir se rendre sur les lieux de l’exposition, à Londres. Le ministère britannique de l’Intérieur lui a en effet accordé l’attribution d »un visa de six mois tout en s’excusant de la précédente décision de le lui refuser, rapporte France 24. « Nous avons écrit à M. Ai en nous excusant pour la gêne occasionnée », aurait expliqué le ministère dans un bref communiqué, précisant que la ministre de l’Intérieur, Theresa May, lui avait finalement octroyé un visa d’entrée au Royaume-Uni de six mois. « La ministre de l’Intérieur n’avait pas été consultée concernant la décision de délivrer un visa d’un mois à M. Ai. Elle a réétudié ce cas et a maintenant ordonné aux responsables de son ministère d’octroyer un visa de six mois » à l’artiste chinois, aurait-il ajouté.

Jeudi soir, un porte-parole du ministère, interrogé par l’AFP, aurait également assuré que l’artiste polyvalent pouvait se rendre au Royaume-Uni « pendant toute la durée du séjour qu’il a sollicité », sans plus de précisions, note le journal 20 Minutes. Une bonne nouvelle donc pour Ai Weiwei, récemment arrivé à Munich pour voir son fils aîné qui y est installé, qui espérait pouvoir se rendre à la rétrospective qui lui ait consacré.

Ai Weiwei la rétrospective, du 19 septembre au 13 décembre 2015 à la Royal Academy of Arts de Londres. Du samedi au jeudi 10h à 18h et les dimanches de 10h à 22h. Plus d’infos

Visuel : © Wikipédia

3 grandes expositions Picasso à Toulouse, Madrid et Las Vegas
Daniel Cordier fait une nouvelle donation au Centre Pompidou
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *