Actu
L’exposition « Trop classe ! » en itinérance

L’exposition « Trop classe ! » en itinérance

10 novembre 2020 | PAR Mahaut Adam

De septembre à février 2021 l’exposition gratuite « Trop classe! » du MAIF Social Club s’invite dans vos écoles d’Ile-de-France et dans certains centres d’hébergement d’urgence à Paris.

Depuis septembre dernier, l’exposition « Trop classe ! », dont le nom fait écho à une classe d’école plus divertissante, accompagne les enfants à expérimenter les différentes technologies qui nous entourent. Cette année, l’exposition se déplace elle-même jusqu’au public. Le lieu ne sera donc pas le même mais certaines activités se déplaceront dans les écoles.

Le Mobilab

L’exposition met d’abord en scène un Mobilab. C’est une sorte de mini-usine qui se déplace partout, tirée par un vélo. Elle permet aux enfants de découvrir des objets électroniques comme l’imprimante 3d, la brodeuse numérique, la tablette tactile, etc, en expérimentant par eux-mêmes. Le but pour les élèves est celui d’apprendre en faisant, en se trompant et en refaisant.

 

                   

Applications et jeux

Treize applications numériques sont aussi mises à disposition du public pour éveiller leur curiosité et stimuler leurs connaissances. Par exemple, la grande fresque sur laquelle les enfants peuvent colorier est encore disponible au public, ainsi que le jeu studio marin où les enfants peuvent jouer avec le langage en formant des dessins. Enfin, le Nap Bar nous invite à faire une sieste en adaptant notre respiration au rythme des lumières.

Chloé Tournier, responsable de la programmation du MAIF Social Club déclare à ce propos « C’est un espace de temps calme, valorisé au même titre que le temps productif. Et c’est peut-être ça qui est important : ce n’est pas du temps perdu, c’est du temps nécessaire dans une phase d’apprentissage. »

 

                    

Entre humour, poésie, philosophie et technologie, cette nouvelle structure s’interroge sur les modalités de l’apprentissage et pousse les enfants à développer leur créativité en testant des choses. Encore une fois, Chloé nous éclaire : « l’exposition n’a de sens que lorsqu’elle est vécue : nous ne voyons rien, nous vivons quelque chose ». Retrouvez l’interview complète de Chloé Tournier juste  ici.

Et pour en savoir plus sur l’exposition, c’est ici.

Visuel : ©Affiche de l’exposition

VIDÉO – Exposition « Anticorps » au Palais de Tokyo
Sortie dvd : « Voir le jour », de Marion Lainé
Mahaut Adam

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *