Expos
Les nommés du Prix Marcel Duchamp 2022

Les nommés du Prix Marcel Duchamp 2022

18 janvier 2022 | PAR Aminata Fofana

 

Le prix Marcel Duchamp a annoncé sa short list. Alors, qui  sera auréolé de la précieuse récompense pour rejoindre Kader Attia, Clément Cogitore, Julien Prévieux, Tatiana Trouvé, la dernière en date Lili Reynaud Dewar  ?

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par ADIAF – Prix Marcel Duchamp (@adiaf_o)

Pour rappel, crée en 2000 par l’Association pour la Diffusion Internationale de l’Art Français (ADIAF) , le prix Marcel Duchamp est décerné par les collectionneurs de l’ADIAF aux talents les plus influents résident en France. Nommée d’après le pionnier de l’art contemporain Marcel Duchamp, ce prix récompense des artistes innovants dont le travail s’inscrit dans notre époque.

Pour cette 22e édition, les 4 finalistes : Giulia Andreani, Ivan Argote, Mimosa Echard et Philippe Decrauzat ont été annoncés ce 12 janvier via le compte Instagram de l’ADIAF.

La première finaliste, Giulia Andreani, est une peintre explorant majoritairement l’histoire de l’Europe et de l’Italie du 20e siècle. L’italienne s’inspire des photographies d’archive et peint des portraits, scène de guerre, récits familiaux ce qui lui permet de mettre l’accent sur des figures de l’histoire parfois tombées dans l’oubli.

Ivan Argote s’est lui distingué par sa vision originale de l’histoire la Colombie dont il est originaire. Des sculptures, installations ou encore vidéos, le plasticien touche à tout porte sur ces récits un regard décalé et souvent plein d’humour, questionnant les comportements et l’action de groupe.

Autre finaliste du prix, Mimosa Echard, exposait récemment ses oeuvres à la galerie Chantal Crousel et à la Collection Lambert, et bientôt au Palais de Tokyo. Ses sculptures textiles boudinées, collages photos, perles sur toiles monumentales, mosaïques en céramique et écosystème sous plexiglas forme un panel d’œuvres novatrices démontrant son amour pour le corps et la nature.

Le dernier nommé est le suisse Philippe Decrauzat, artiste qui s’inscrit dans la lignée de Vasarely ou de Carlos Cruz-Diez. Ses peintures, sculptures et installations sont davantage tournées vers un travail optique, qui chamboule la perception du spectateur, fruit de son attention particulière à la géométrie et au cinétisme.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par ADIAF – Prix Marcel Duchamp (@adiaf_o)

Vous pourrez retrouver les travaux de ces 4 artistes à partir du 4 octobre 2022 au Centre Pompidou, en attente de l’annonce du lauréat 2022 le 17 octobre.

 

Visuel : Laetitia Larralde

La falsification de l’Histoire, Laurent Joly révèle les desseins de l’extrême droite
Un documentaire rendant hommage à Marie Trintignant
Aminata Fofana

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture