Arts
Exposition « Faire l’autruche » : Un univers luxuriant où nature et culture se rejoignent

Exposition « Faire l’autruche » : Un univers luxuriant où nature et culture se rejoignent

15 mai 2021 | PAR quentin didier

L’artiste Vanina Langer dévoile tout un travail artistique accompli en trois ans, entre dessins et œuvres en trois dimensions. Une œuvre grandiloquente et fantasque insufflée par un nouveau regard sur le mythique tableau Les Ménines de Vélasquez.

L’œuvre de Diego Vélasquez est l’une des plus importantes de la peinture baroque. Innovante par son introduction du spectateur au sein du tableau, intrigante par sa non-explicitation du sujet principal. Les ménines développe alors aisément un imaginaire. Vanina Langer propose un nouveau regard sur ce tableau, et créée un univers à part entière à partir de celui-ci. L’artiste interroge depuis longtemps notre rapport au vivant à travers ses dessins. Sa réinterprétation plastique de l’œuvre de Vélasquez cherche à conjuguer nature et culture.

Un environnement luxuriant et mouvant

Mais alors que fait réellement l’autruche lorsqu’elle plonge sa tête dans le sol ? En surveillant la température de non nid et de ses œufs elle veille à la perpétuation de son espèce, elle organise primitivement la survie et le futur de celle-ci. Cette jolie image sert de fil conducteur à l’expression luxuriante de l’imaginaire de Vanina Langer. Son symbole fétiche de la liane participe à lier cet univers.

On déambule à travers plusieurs installations en pouvant frôler et parfois traverser celles-ci. Le spectateur rentre à sa manière dans l’imaginaire de cette exposition, découvrant une éventuelle réinterprétation du travail de dame nature. Ne serait-ce pas elle qui se tient tête basse et entourée de voilages et de lianes ? Ou alors serait-ce un des personnages du tableau de Diego Vélasquez, métamorphosé en ces lieux ? Ici nature et culture se confondent et semblent poursuivre leur chemin main dans la main. L’exposition peut changer de dimension en fonction de la lumière qui gagne cet immense garage de 800 m². Les fresques monumentales dévoilent un autre visage lorsque la transparence du tissu est révélée.

Faire l’autruche est une exposition qui interroge nos différents sens avec une installation sonore et une autre olfactive. On suit le parcours artistique de Vanina Langer, un parcours toujours mouvant et qui ne se limite pas comme en témoignent des fresques et des planches de dessins quasi-infinies. Finalement une œuvre semblable à une liane, on ne sait pas où cette nature commence, ni où cela se termine.

L’exposition Faire l’autruche de Vanina Langer est à découvrir du 15 au 26 mai au Garage Amelot situé 2 passage Saint-Pierre Amelot 75011 Paris. Visites du lundi au vendredi sur les créneaux de 16h30 et 17h30, et du samedi au dimanche sur les créneaux de 11h, 14h, 16h30 et 17h30. Inscription à cette adresse.

Visuels : ©Faire l’autruche

« Time Capsule 2045 » : 17 artistes envoient leur imaginaire sonore vers le futur aux Beaux-Arts de Paris
Les chiens de Pasvik, une enquête de la police des Rennes
quentin didier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture