Actu
Vincent Mondiot a remporté le Prix Vendredi 2020

Vincent Mondiot a remporté le Prix Vendredi 2020

02 décembre 2020 | PAR Mahaut Adam

Après les prix Goncourt et Renaudot, le prix Vendredi a désigné le nouveau gagnant, le jeune Vincent Mondiot, pour son roman Les derniers des branleurs (Actes Sud junior), une comédie insolente et drôle, dont le titre donne le ton du livre.

L’auteur nous livre une jeunesse désabusée, qui se fiche des études, préférant les mangas et les jeux vidéos, une jeunesse réaliste, donc, mais qui partage une amitié sincère et réjouissante. La presse insiste : «Les anti-héros, traités avec une rare justesse tant dans leurs caractères que dans leur langage, se révèlent au long d’un récit qu’on ne lâche pas avant de l’avoir terminé. Les refus et les désenchantements de l’adolescence sont traités sans complaisance, avec un humour qui ne se dément pas», indique le communiqué de presse.

Cette année, les autres participants du Prix Vendredi 2020 étaient : Michel Abescat (Télérama), Raphaële Botte (Mon Quotidien ; Lire), Philippe-Jean Catinchi (Le Monde), Françoise Dargent (Le Figaro), Marie Desplechin (auteure), Sophie Van der Linden (auteure et critique littéraire) et Nathalie Riché (critique littéraire, Allonz’enfants). Deux mentions spéciales ont tout de même été accordées à Eric Pessan, pour son roman Tenir debout dans la nuit (École des loisirs) et Cathy Ytak, pour son récit Sans armure (Talents haut).

Visuel : ©Laetitia Larralde

Prix Renaudot 2020 : Marie-Hélène Lafon récompensée avec Histoire du fils 
Le monde de la culture soutient Michel Zecler
Mahaut Adam

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture