Politique culturelle

Laurence Ferrari voilée devant Ahmadinejad

08 juin 2010 | PAR Tristan Karache-Prudent

Hier soir lors du journal télévisé de TF1 à 20 h était diffusée une interview avec le président iranien durant laquelle la présentatrice portait le foulard islamique.

Des images qui ont pu surprendre certains alors que la loi oblige les femmes en Iran de porter le voile sous peine de passer un séjour en prison. Laurence Ferrari s’est justifiée en expliquant qu « Il y a obligation de porter le voile sous peine de prison. J’ai déjà fait 17 minutes de page spéciale en Iran avec le voile, il y a un an… Tout cela est absurde ». Ce n’est pas la première fois que des journalistes sont obligées de porter le voile dans des pays islamistes à l’image de Marine Jacquemin ou Christiane Ampanpour pour CNN.

Pour Sihem Habchi, « la problématique est ici différente: Laurence Ferrari est une femme extrêmement connue et populaire ». Cependant la présidente de l’association Ni putes Ni soumises ne blame pas l’animatrice et ajoute que « si elle avait laissé sa place à un homme, c’était aussi céder à un certain machisme, même si, c’est vrai, elle porte avec le voile l’étendard d’un projet sexiste, et d’un symbole qui choque ses compatriotes français.  Elle a dû faire face à cette double difficulté. L’important est de se rappeler qu’en Iran, des femmes vont en prison parce qu’elles refusent de porter le voile. » Cependant bien qu’elle porte le voile et face à Ahmadinejad, elle a su aborder des sujets épineux comme le nucélaire en Iran, les relations franco-iraniennes, Israël et Gaza ou encore la libération de Clotide Reiss.

La chaîne quant à elle prend le parti de son employée « C’était le seul moyen pour Laurence Ferrari de réaliser cette interview exclusive et qu’en tant que femme, elle n’aurait pu le faire sans se voiler. Toutes les journalistes femmes ont dû en faire autant dans des pays au contexte similaire. » Une polémique qui enfle dans le cadre du débat sur l’identité nationale et l’interdiction du voile intégral en France.

Voici la vidéo de l’interview:

 

 

Annecy s’anime pour le festival
Accueil chaleureux pour Alina Orlova et son piano à l’Européen
Tristan Karache-Prudent

5 thoughts on “Laurence Ferrari voilée devant Ahmadinejad”

Commentaire(s)

  • ced

    Dans le fond, en 1933, ces journalistes en mal de popularité auraient été tout à fait capables de faire le salut hitlérien ou mussolinien pour décrocher une interview de ces dictateurs !

    Honte et abjection sur ces collabos de l’Islam (surtout qd on sait que l’on torture et on pend quotidiennement dans les prisons de Téhéran)

    juin 8, 2010 at 18 h 39 min
  • MOCCELIN

    QUELLE HONTE POUR CETTE JOURNALISTE FEMINSITE DE CEDER A CET ACCOUTREMENT DEVANT LE CHEF D UN PAYS QUI N ACCORDE AUCUN DROIT A LA FEMME. LA RECHERCHE D UN SCOOP NE JUSTIFIE EN AUCUN CAS UNE TELLE REGRESSION . IL FAUT SAVOIR QUOI EN DISE ALI BADDOU FAIRE ATTENTION AUX SYMBOLES DANS UNE SOCIETE D IMAGES.

    juin 9, 2010 at 14 h 17 min
  • sylvie

    je ne trouve pas ça scandaleux, je trouve que c’est tout à fait normal de respecter les lois d’un pays.

    juin 15, 2010 at 13 h 12 min
  • sylvie

    Et d’ailleur si il y avait toujours eu la peine de mort en france on aurait pu eviter les actes de pedophilie et toutes les autres salopries qui ce passent depuis un bon moment, mais non la france le pays des droits de l’homme est capable de liberer un pédophile au bout de quelques mois et le laisser libre de refaire la même chose, pour moi cela est scandaleux…

    juin 15, 2010 at 13 h 15 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *