Politique culturelle

L’appel des 800 pour les migrants de Calais

L’appel des 800 pour les migrants de Calais

21 octobre 2015 | PAR Kalindi Ramphul

Ils sont 800 à avoir répondu à « l’appel de Calais« , publié dans les colonnes de Libération. Réalisateurs, acteurs, chanteurs, tous s’indignent contre les piètres conditions de vie des migrants de « la jungle de Calais ». 

C’est tout le monde de la culture qui s’indigne aujourd’hui d’une actualité parfaitement terrifiante et se mobilise donc pour signer un appel publié dans les colonnes de Libération, visant à faire réagir le gouvernement. En effet, depuis qu’ils sont arrivés à Calais, les migrants vivent dans une jungle sanitaire innommable : Bidonvilles, épidémie de gale, violences policières, viols des femmes. C’est désormais le quotidien de ces gens à qui la France a voulu offrir une terre d’accueil. Une terre d’accueil ? Vraiment ? La tribune parue dans Libération accuse : «Ce désengagement de la puissance publique est une honte dans un pays qui, même en période de crise, reste la sixième puissance mondiale.» et a raison d’accuser !

Le cinéaste Nicolas Philibert a révélé à Libération «Il y a un sentiment collectif de ras-le-bol face au mutisme des politiques et à la montée d’une pensée réactionnaire disséminée par une demi-douzaine d’intellectuels médiatiques». En effet, Alain Finkielkraut, Michel Onfray, Éric Zemmour Michel Houellebecq ou Bernard Henry-Levy continuent encore à faire la une de tous les journaux, et ne cessent de se faire inviter sur tous les plateaux télés. Ces personnalités portent pourtant un regard sur les politiques d’immigration que l’on peut considérer comme réellement dangereux.

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a décidé de se rendre aujourd’hui à Calais. Peut-être une première réponse à l’accusation portée par la culture contre les politiques. On espère, en tout cas, que des mesures rapides seront prises pour redonner dignité humaine à tous ces gens qui crèvent la bouche ouverte dans notre si belle démocratie. Rappelons que la France se dit pays des droits de l’Homme…

Visuels : ©DR

FIAC hors les murs : zoom sur le Jardin des Tuileries et les berges de Seine
« Traces » : Jean-Louis Germain présente les marques de 30 ans de peinture au Loft Sévigné
Kalindi Ramphul

Une réflexion sur « L’appel des 800 pour les migrants de Calais »

Commentaire(s)

  • martina7

    Comment est-ce possible ? Ces gens-là disent, donc, qu’il y a des violeurs en nombre chez les migrants ?
    Pourquoi, dans ce cas, s’apprête-t-on à condamner lourdement ceux qui ont mis en garde, à Varennes-sur-Allier, petit village de 3500 âmes seulement, qui reçoit (déjà, pour le moment) 200 migrants (dans les cinq ans, ça fera 1600 avec le regroupement familial et la reproduction sur site) ? Sans compter les livraisons ultérieures car c’est le sort de nombre de villes & villages de province).
    A croire que quand on est Charlie, ou quelque chose comme ça, on peut dire tout et son contraire. Et que si on n’est pas politiquement correct, ce sont le tribunal et la prison qui vous attendent.
    Mais là, qu’en de jolis termes la bien-pensance a parlé… pour dire la même chose !

    octobre 29, 2015 at 15 h 25 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *