Actu
Nuit Blanche fête ses 20 ans ! 

Nuit Blanche fête ses 20 ans ! 

16 septembre 2022 | PAR Julie Viers

Pour ses 20 ans, Nuit Blanche vous invite pour une soirée incroyable à travers Paris. Voici le programme ! 

 

Célébrons le passé ! 

Pour célébrer les 20 ans de Nuit Blanche il sera question de la mémoire. Pierre Ardouvin revient avec son installation immersive Purple Rain. Une fois de plus, le public devient acteur de ses propres fantaisies. Cette année l’oeuvre immersive est réalisée en coproduction avec l’Académie du Climat. Suite aux bouleversements climatiques l’installation a été revisitée afin que l’eau employée soit réutilisée. 

Cette soirée il sera beaucoup question de mémoire. Mariona Benedito et le collectif Cube.Bz placent sur le parvis de l’Hôtel de Ville un cube. Ce Spectre est une installation visuelle et sonore qui fait écho à la réputation de Paris en tant que ville Lumière. 

Au stade Charletty, on se rappellera du match mythique qui a opposé la France et la RDA en 1982. Les spectateurs peuvent assister au match rejoué par une équipe de footballeurs amateurs tout en écoutant deux commentateurs dans un poste de radio. Massimo Furlan nous propose cette performance à 21h.

 

Le Paris des délices

Cette année la direction artistique est assurée par Kitty Hartl qui a décidé de faire de Paris un « jardin exubérant […] peuplé de formes rares et traversé de créatures intrigantes ». Cette image de la capitale lui vient de l’oeuvre Le Jardin des délices de Jérôme Bosch. Pour cela elle a fait appel à de nombreux artistes tel que le collectif d’architectes et de designers Kino. Ils ont installé à divers endroits des arbres au formes géométriques et futuristes. Au sein du jardin des délices de Kitty Hartl on peut écouter Chrystabell à l’Hôtel de Ville qui chante et joue le répertoire de David Lynch, dont elle est la muse. Le jardin des délices se mange aussi. Pierre Hermé réalisera pour l’occasion une sculpture en macarons et offrira au public 15 000 macarons. 

 

De belles découvertes à faire

Étienne Krähenbühl investit à la Samaritaine avec sa sculpture sonore Bing Bang. 850 pièces métalliques sont suspendues à un fil. Elles s’entrechoquent, se balancent sous la forme d’une sphère faisant écho à la création originelle. Stéphanie Lüning fait de la place Beaubourg une toile géante pour réaliser une sculpture de mousse. À la piscine Molitor, Annie Sperling réalise un show immersif qui dialogue avec l’architecture unique du lieu. Hors de Paris la Nuit Blanche propose également de nombreux spectacles dont celui de la compagnie Gratte Ciel. Dans un univers circassien non genré, les comédiens dialoguent avec le paysage. 

La Nuit Blanche s’exporte

Dans le but de contribuer à développer la liaison entre les villes de Rouen et du Havre, le festival Nuit Blanche s’associe à ces deux villes. Désormais le partenariat n’est plus seulement économique, il devient culturel puisque des oeuvres visibles à Paris seront aussi visibles dans ces deux villes. Le collectif Smack propose un triptyque numérique revisitant l’oeuvre de Jérôme Bosch. Cette oeuvre sera visible au jardin Nelson Mandela à Paris et à la cour de l’Autre Saint Maclou à Rouen. 

 

Du spectacle, du spectacle, encore du spectacle

Au théâtre du Châtelet le Cabaret New Burlesque fait son show burlesque le plus célèbre. Mises en avant dans le film Tournée de Mathieu Amalric, les comédiennes réalisent l’art de l’effeuillage tout en étant accompagnées d’humour, de chants, … Sur la canopée des Halles vous pourrez découvrir un défilé de mode par le créateur Koché, une pièce chorégraphique entre cinéma et danse de Maud Le Pladec et une performance de waacking de Mounia Nassangar. 

En attendant le 1er octobre vous pouvez commencer à faire votre planning de la nuit. Vous pouvez dès à présent vous replonger dans les anciennes éditions grâce aux nombreuses photos accrochées sur les grilles de l’Hôtel de Ville. 

 

 

Visuels :

Purple Rain, Pierre Ardouvin, Hôtel d’Albret, Paris, Nuit Blanche 2011 @ Martin Argyroglo

Spectre, Mariona Benedito & Cube.bz, Llum BCN light festival, Barcelone, 2022 @ Stela Salina

Le Cauchemar de Séville, Massimo Furlan, Rennes, 2022 @ Nicolas Joubard

Portrait de Kitty Hartl @ Nethzer Torres

L’arbre des délices  @ KINO

Portrait de Chrystabell @ Elias Tahan

Bing Bang 850, 2007  @ François Busson

Coloured car park – foam action, Stephanie Lüning, HBF, Schau-Raum, Münster, 2015 @ Stephen Amante Smith et Thomas Gerhardts

Une balançoire pour Molitor @ Annie Sperling

Hell, ??Speculum, Collectif Smack, 2019, vidéo et animation 3D @ Onkaos

De gauche à droite : Dirty Martini, Julie Atlas Muz, Mimi Le Meaux, Roky Roulette, Kitty on th Keys et Catherine D’Lish, 2012 @ Eric Deniset

Argenteuil et la Maison impressionniste
La BNF | Richelieu rouvre enfin ses portes pour le bonheur de tout le monde !
Julie Viers

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture