Actu
Les seniors de la culture se vaccinent

Les seniors de la culture se vaccinent

19 janvier 2021 | PAR Lise Ripoche

Alors que la vaccination contre la COVID-19 s’est élargie à toutes les personnes de plus de 75, les seniors de la culture médiatisent leur propre vaccination pour montrer l’exemple. Un geste citoyen qui donne suite à l’engagement pris par les 250 signataires du monde de la culture

Le besoin d’exemplarité

« Il est intéressant de se dire qu’à 90 ans on peut encore être un pionnier » remarque le sociologue Serge Guérin au micro de France Culture. En effet, ce qui se joue avec l’extension de la vaccination à toute personne âgée de plus de 75 ans, c’est une mise en lumière et en valeur des décisions de nos aînés. Accepter de se faire vacciner, c’est une décision personnelle mais à portée collective. Et cela, nos seniors de la culture l’ont bien compris, en choisissant non seulement de se faire vacciner mais aussi de médiatiser leur décision et son implication. D’ailleurs, si l’on parle d’exemplarité ce n’est pas tant pour ériger un modèle unique et impersonnel, mais justement pour témoigner de la manière dont chacun peut s’engager à son niveau. Le discours de Line Renaud est très probant à cet égard. Elle écrit sur Tweeter: « J’étais réticente à me faire vacciner. Devant l’ampleur de l’épidémie, j’ai décidé d’y aller et je suis contente d’avoir fait ce choix. C’est une question de vie pour soi et pour les autres. C’est un acte de solidarité collective. » L’actrice âgée de 89 ans témoigne pour inciter, certes, mais surtout pour rassurer et encourager, dans un contexte où les doutes persistent et où la crainte des potentiels effets secondaires du virus demeure la raison principale de cette réticence.

Une question vitale pour la culture

Si les seniors de la culture s’engagent c’est que la vaccination apparaît comme le seul espoir pour le secteur culturel qui pâti durement des mesures de précautions sanitaires prises pour limiter la propagation du virus. Comme le formulait Stanislas Nordey dans son appel au combat soutenu par 250 personnalités culturelles, la vaccination apparaît comme le seul moyen pour « sortir de ce jour sans fin ».  Parmi elles, Nurith Aviv, réalisatrice française, a choisi de se rendre dans le lieu symbolique du 104 « pas pour un spectacle mais pour se faire vacciner », dit-elle sur sa page facebook, « espérons nous retrouver bientôt 104 pour un nouveau spectacle ». 

crédit visuel: ©Twitter

Le conservatoire de Paris ferme ses portes
« Le papillon noir »: dans l’antichambre de la mort avec Yann Robin, Yannick Haenel et Arthur Nauzyciel
Lise Ripoche

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture