Actu
Le palmarès des Oscars 2021

Le palmarès des Oscars 2021

26 avril 2021 | PAR Camille Bois Martin

De la gare de Los Angeles jusqu’au Hollywood Boulevard, la 93e cérémonie des Oscars s’est tenue sur différents lieux, retransmise à travers le monde entier. Covid oblige, les spectateurs et certains de ses invités l’ont suivie en streaming – de la même manière que la plupart des films récompensés ont été visionnés cette année passée. 

Un palmarès et une cérémonie streamés

Présentée depuis l’Union Station à Los Angeles, certains invités étaient également filmés au Dolby Theatre d’Hollywood, et d’autres encore depuis Londres (Olivia Colman par exemple) et Paris (le Français Florian Zeller aux côtés de Jean-Louis Livi et Yorgos Lamprinos), ou encore depuis leur salon (comme Regina King, tout de même vêtue d’une superbe robe Louis Vuitton). Cette cérémonie, streamée dans le monde entier, a mis à l’honneur des films qui ont eux mêmes été admirés via des plateformes de streaming en ligne, à défaut de la prochaine réouverture des cinémas.

Dans le palmarès, on retrouve en effet de nombreux courts métrages, films et documentaires disponibles sur Netflix (qui comptabilisait 36 nominations), Amazon Prime (12 nominations) et Disney + (dont Soul a remporté le prix du meilleur film d’animation et de la meilleure musique originale). Le prix du meilleur documentaire revient à Pippa Ehrlich et James Reed pour La sagesse de la pieuvre, disponible sur Netflix au même titre que le meilleur court-métrage de Travon Free et Martin Desmond Roes, Two Distant Strangers, ou encore le meilleur court-métrage d’animation If Anything Happens I Love You par les réalisateurs Will McCormarck et Michael Govier.

Nomadland, le film des « meilleures » 

Adapté du livre/témoignage de Jessica Bruder publié en 2017, la réalisation du film Nomadland par Chloé Zhao a raflé les plus belles récompenses de cette 93e cérémonie des Oscars ; la réalisatrice a notamment marqué l’histoire en étant la première femme de couleur à gagner le prix de la Meilleure Réalisatrice et du Meilleur Film. Pour Nomadland, Frances McDormand reçoit elle aussi une récompense, et pas des moindres ; celle de la Meilleure Actrice. Une mise à l’honneur 100% féminine qui donne à cette cérémonie un caractère inédit (abstraction faite de la crise sanitaire).

Les Français primés 

Cette année, les Français ont remporté trois statuettes, dont une pour le meilleur scénario adapté avec The Father par Florian Zeller (aux côtés de Christopher Hampton) ; film pour lequel Anthony Hopkins a également reçu l’oscar du meilleur acteur et sa co-star britannique Olivia Colman avait été nommée dans la catégorie du second rôle féminin. La seconde victoire française revient à la productrice Alice Dotard pour le court-métrage documentaire Colette. Enfin, les Français Jaimes Baksht, Michelle Couttolenc, Nicolas Beker, Philip Bladh et Carlos Cortès ont reçu quant à eux le prix du meilleur son pour Sound of Metal.

Ci dessous, le palmarès des Oscars 2021 dans sa globalité (via Le Monde):

Film : Nomadland

Réalisateur : Chloé Zhao (Nomadland)

Actrice : Frances McDormand (Nomadland)

Acteur : Anthony Hopkins (The Father)

Second rôle féminin : Youn Yuh-jung (Minari)

Second rôle masculin : Daniel Kaluuya (Judas and the Black Messiah)

Scénario original : Emerald Fennell (Promising Young Woman)

Scénario (adaptation) : Christopher Hampton et Florian Zeller (The Father)

Musique originale : Trent Reznor, Atticus Ross et Jon Batiste (Soul)

Chanson originale : Fight for You (Judas and the Black Messiah ; musique de H.E.R. et Dernst Emile II ; paroles de H.E.R. et Tiara Thomas)

Film en langue étrangère : Drunk (Thomas Vinterberg)

Film d’animation : Soul

Documentaire : La Sagesse de la pieuvre

Maquillage et coiffure : Sergio Lopez-Rivera, Mia Neal et Jamika Wilson (Le Blues de Ma Rainey)

Costumes : Ann Roth (Le Blues de Ma Rainey)

Décors : Donald Graham Burt, Jan Pascale (Mank)

Photographie : Erik Messerschmidt (Mank)

Montage : Mikkel E. G. Nielsen (Sound of Metal)

Son : Nicolas Becker, Jaime Baksht, Michelle Couttolenc, Carlos Cortés et Phillip Bladh (Sound of Metal)

Effets spéciaux : Andrew Jackson, David Lee, Andrew Lockley et Scott Fisher (Tenet)

Court-métrage : Two Distant Strangers (Travon Free et Martin Desmond Roe)

Court-métrage d’animation : If Anything Happens I Love You (Will McCormack et Michael Govier)

Court-métrage documentaire : Colette (Anthony Giacchino et Alice Doyard)

Visuel : © Domenico Vescio Creative commons

Une playlist au parfum de rock’n roll
Mitsuyo Kakuta : « Lune de papier » Ou la vaine quête de bonheur d’une japonaise
Camille Bois Martin
Étudiante en Histoire de l'art à Paris IV

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture