A l'affiche
L’agenda cinéma de la semaine du 09 septembre

L’agenda cinéma de la semaine du 09 septembre

09 septembre 2020 | PAR Eliaz Ait Seddik

Cette semaine au cinéma : adolescentes en galère et daronne en virée, comédie acerbe sur la jalousie entre ami.es et envies de paternité dans la pauvreté, mais aussi deux documentaires français inédits! 

Affiche de La Daronne

Rocks de Sarah Gavron 

Ce film dans la veine d’un Ken Loach, raconte l’histoire de Shola, jeune fille rêvant de devenir maquilleuse, qui du jour au lendemain, se retrouve responsable de son petit frère, lorsque leur mère prend le large. Avec l’aide de son groupe d’amies indéfectibles elle va tout faire pour empêcher les services sociaux de les séparer. Personnages hauts en couleur, situations plus vraies que nature ainsi que montage simple et cadrages rapprochés, donnent à ce film une dimension presque documentaire, des plus prenantes. 

Découvrez notre critique ici

La Daronne de Jean-Paul Salomé 

Rôle à contre-emploi pour Isabelle Huppert, qui domine de sa présence cette comédie. Elle y incarne Patience Portefeux, interprète pour la brigade des Stups, qui lassée par une vie solitaire et monotone, se retrouve à la tête d’un immense trafic de drogues lorsqu’elle cherche à couvrir le fils de l’infirmière qui s’occupe de sa mère en EHPAD. Se prenant au jeu de cette double vie mouvementée, elle devient alors « la Daronne », déguisée de manière riche et clinquante et poursuivie par ses propres collègues. Voilà le menu détonnant de cette comédie policière cocasse et amusante. 

Découvrez notre critique ici

Le Bonheur des uns… de Daniel Cohen

Comédie encore, mais des plus grinçante, cette fois ! Ce film mettant en scène une beau quatuor d’acteurs.rices, vient s’amuser de notre tendance à se réjouir du malheur des autres et de se lamenter lorsque le bonheur vient frapper à leurs portes. Lors d’un diner, Léa (Bérénice Bejo), l’amie discrète du groupe, annonce à ses amis (Florence Foresti et François Damien) et son mari macho (Vincent Cassel), qu’elle a écrit un livre qui va bientôt être publié. Derrière les faux sourires et compliments, c’est une véritable tornade de jalousie et de mesquineries qui se met en place et qui va donner tout son rythme et sa saveur acerbe au reste du film. 

Sole de Carlo Sironi 

Antigone d’or au festival Cinemed , Sole suit Lena, 22 ans, qui cherche à confier sa fille Sole, dont elle ne veut pas, à un couple âgé. Afin de faciliter l’adoption, Ermanno, le neveu du couple, se fait passer pour le père biologique de l’enfant.  Mais, très vite, il s’attache à l’enfant et à son rôle de père. Le film capte dans une lumière froide et bleuté toute l’ambivalence de cette histoire de pauvreté où deux solitudes se rencontrent. 

Découvrez notre critique ici

Adolescentes de Sébastien Lifshitz

Initialement prévu pour une sortie pré-confinement, ce documentaire suit pendant cinq ans, de leurs 13 ans à leurs 18 ans, deux amies inséparables Emma et Anaïs. De leurs derniers pas dans l’enfance à leurs premiers dans le monde adulte, le metteur en scène capte toute la tendresse et la cruauté, la grâce et la maladresse de cette période transitoire. En les observant ainsi grandir au sein de notre société actuelle, le réalisateur dépasse le simple portrait d’une amitié pour chercher à atteindre l’universalité d’une chronique de la jeunesse française de ces dernières années.  

Les Joueuses #paslàpourdanser de Stéphanie Gillard

Bouclons la boucle avec un autre documentaire ! Une plongée au cœur du quotidien des joueuses de l’équipe féminine de l’Olympique Lyonnaise, entre doutes et victoires, sacrifices et récompenses. Ce film nous invite à porter un nouveau regard sur le football féminin et se révèle également un excellent plaidoyer pour le respect et l’égalité entre femmes et hommes, dans le sport, autant que dans les autres domaines. 

 

Visuel : © affiche de La Daronne

Scènes Ensemble, saine alliance
Étrange Festival 2020 : « Tezuka’s Barbara », adaptation de manga un peu creuse
Eliaz Ait Seddik

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *