A l'affiche
Isabelle Huppert joue La Daronne dans l’adaptation du roman éponyme d’Hannelore Cayre

Isabelle Huppert joue La Daronne dans l’adaptation du roman éponyme d’Hannelore Cayre

09 septembre 2020 | PAR Alice Martinot-Lagarde

Isabelle Huppert joue la dealeuse de drogue dans La Daronne, adaptation de Jean-Paul Salomé du roman éponyme d’Hannelore Cayre, qui avait été salué par la critique lors de sa sortie et couronné du Grand Prix de Littérature Policière 2017 et du Prix Le Point du polar européen. En salles le 9 septembre. 

Patience Portefeux est interprète pour la brigade des Stups. Elle traduit de l’arabe les enregistrements téléphoniques de dealers de drogue, les interrogatoires et les interventions menées par la police. Soudainement, elle va décider de pimenter sa vie morne en épargnant le fils de l’infirmière qui s’occupe de sa mère en EHPAD. Comme une occasion inespérée de rembourser ses dettes, elle s’empare de sa cargaison de drogue fraîchement débarquée du Maroc et se retrouve embarquée à la tête d’un immense trafic au cœur de Belleville. 

Patience est lassée par la vie, veuve et seule depuis des années, elle s’ennuie de tout. Alors quand elle se met en tête de récupérer des tonnes de shit qui se baladent dans la nature, on n’y croit presque pas. Heureusement, Isabelle Huppert est là, géniale, pour révéler sa confiance en elle et lui donner toute sa crédibilité. Car soudainement, elle devient la « daronne », cette femme qui en impose, tantôt riche et clinquante, tantôt banale pour passer inaperçue, mais toujours avec une assurance revancharde et exaltante. Elle se prend au jeu de sa double vie et elle s’amuse ! 

Néanmoins, on se serait attendu à davantage de romanesque, bien que le côté comédie de l’histoire tienne la route. Sélectionné au festival de l’Alpe d’Huez, on savait à quoi s’attendre mais le film reste un peu trop terre à terre. On ne retiendra qu’Isabelle Huppert qui s’éloigne de ses habitudes pour un rôle cocasse et amusant dans cette adaptation du roman policier d’Hannelore Cayre, qui par ailleurs co-signe de scénario aux côtés de Jean-Paul Salomé. 

 

 

La Daronne de Jean-Paul Salomé, avec Isabelle Hupper, Hippolyte Girardot, Liliane Rovère, Farida Ouchani. France, 2019. 1h46. Sortie en salle le 9 septembre. 

 

Visuel : © Le Pacte

« Jun », s’exprimer par la musique
« Rocks » de Sarah Gavron : aperçu d’une jeunesse désœuvrée
Alice Martinot-Lagarde

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *