Actu
Héritage de Jimi Hendrix : nouvelle sentence pour son frère

Héritage de Jimi Hendrix : nouvelle sentence pour son frère

15 janvier 2021 | PAR Salome Helgoule Vallot

Léon Hendrix et sa fille ont encore été épinglés par la justice, après avoir utilisé le nom Hendrix pour leur école de musique alors qu’ils en sont interdits.

Depuis 2019, Léon Hendrix, le frère de Jimi Hendrix, et sa fille Tina Hendrix sont sous le coup d’une injonction les empêchant d’utiliser leur nom de famille à but lucratif. Cette première interdiction avait été un choc pour la famille. Ce 11 Janvier c’est un nouveau coup de massue pour Léon et Tina, qui se voient interdire le droit d’appeler leur école la Hendrix Music Academy. Pourtant, cette institution est à but non-lucratif puisqu’elle est destinée aux familles défavorisées de Seattle. Dans une interview à Billboard, Tina partage son désarroi : « j’ai le sentiment que cette décision est incorrecte et injuste pour de nombreuses raisons ». 

A la mort de Jimi Hendrix c’est son père, Al Hendrix, qui hérite de sa fortune. Quand celui-ci décède en 2002, il lègue tout à sa fille adoptive, Janie Hendrix. Léon Hendrix, lui, n’aura le droit qu’à un disque d’or. En 2004 il tente de contester le testament, mais la Cour Suprême de l’Etat refuse. Depuis, c’est un conflit éternel qui oppose la famille biologique de Hendrix à la fille adoptive de Al. Tina est très remontée contre la demi-soeur de son père : « La plaignante a acquis ce nom grâce à l’adoption et l’a utilisé pour bénéficier des millions de dollars que génère la musique de Jimi Hendrix, tout en éliminant les membres de la famille biologique de Jimi un par un, en commençant par le propre fils de mon oncle » affirme-t-elle à Billboard.  

Pour Tina Hendrix il ne s’agit pas d’une histoire d’argent mais de la nécessité de perdurer la mémoire de son oncle : « Pourquoi sommes-nous empêchés de raconter l’histoire de notre famille alors que nous sommes les seuls à pouvoir le faire ? »

Crédits visuels : ©DomainePublic

L’agenda du weekend du 16 janvier
La salle Cortot à la maison, avec Proust en Chausson(s) et Jérôme Pernoo
Salome Helgoule Vallot

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture