Cinema
Where is Jimi Hendrix? : Une ode à la paix sur ton kafkaïen

Where is Jimi Hendrix? : Une ode à la paix sur ton kafkaïen

09 décembre 2020 | PAR Lalouchi Naoual

Une plongée en plein cœur de Chypre, son décor de rêve, sa partition et ses problèmes politiques. Marios Piperides, réalisateur et scénariste chypriote nous parle du conflit dramatique qui divise sa terre natale avec décalage et humour.

Where is Jimi Hendrix ?

Au premier abord on s’attend à ce que l’histoire tourne autour d’un des plus grands joueurs de guitare électrique et l’un des musiciens les plus importants du xxe siècle. Cependant il en est tout autre. Il s’agit de Chypre et non de l’Amérique. Jimi Hendrix, n’est pas le célèbre musicien mais un chien. Dés lors, le ton loufoque et décalé est annoncé. Yiannis, un musicien qui a raté sa carrière décide de quitter Chypre pour démarrer une nouvelle vie à l’étranger. À trois jours de son départ, Jimi le chien de son ex s‘enfui dans la partie turque de l’île. C’est alors que de péripéties en péripéties, Marios Piperides nous fait valser du coté chypriote turc et chypriote grec de l’île. Un tableau kafkaïen se met alors en place pour parler d’un contexte politique dramatique qui dure depuis plus de 40ans. 

Une comédie politique en toute légèreté 

En effet, Marios Piperides tourne au ridicule les conflits entre la Turquie et la Grèce sur le territoire Chypriote. Les notions de territoires, d’identités et de frontières sont au coeur de la comédie. Tourné à la dérision de manière décalée le spectateur se rend compte du ridicule de la situation. Chypre est divisée en deux parties depuis l’invasion turque en 1974. Nicosie, la capitale de Chypre est séparée artificiellement par un mur. Depuis, il y a des « zones occupées » et des « zones non-occupées » que l’on retrouve dans le film. Cette comédie met en avant l’absurdité de la situation inextricable de Chypre. 

Une ode à la paix  

C’est une ode à la paix que nous livre le réalisateur. On se rend compte au travers des personnages que les habitants du Nord ou du Sud de Chypre entretiennent très peu, voir aucune animosité les uns envers l’autres. Certes quelques petits clichés tournés à la dérision et à l’humour viennent s’immiscer dans le long-métrage mais rien de bien méchant. La réalité est telle que c’est un problème politique qui impact une nouvelle fois la population et créés le séparatisme. 

Ainsi le choix de Marios Piperides de traiter avec légèreté ce sujet dramatique est efficace. Les personnages semblent au départ opposés mais lorsque l’être humain reprend le dessus. Des liens d’amitiés se crées. Le chypriote grec et le chypriote turc n’existe plus. Il ne reste que des Hommes, des  chypriotes, égaux qui attendent de la vie la même chose : le bonheur et la paix. 

Visuel : ©Affiche du film 

Les relations épistolaires de Simone de Beauvoir et Violette Leduc aux enchères
French Metal Studied : Mémoires de chercheurs de métal
Lalouchi Naoual

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture