Actu

Enceinte, Julie Fuchs congédiée par l’Opéra de Hambourg

Enceinte, Julie Fuchs congédiée par l’Opéra de Hambourg

23 avril 2018 | PAR Claudia Lebon

Le Staatsoper de Hambourg a jugé la grossesse de la chanteuse lyrique inadaptée au rôle de Pamina qu’elle devait incarner dans La Flûte enchantée par Jette Steckel.

julie-fuchs-2

« Aujourd’hui j’ai une annonce inattendue à faire »

Dans un post Facebook publié le vendredi 20 avril, Julie Fuchs a annoncé cette décision de la maison d’opéra allemande, communiquant sa déception : « Comme vous pouvez l’imaginer, je suis très déçue car je me sens vocalement et physiquement en forme. » Enceinte de quatre mois, elle affirme être en très bonne santé et prête à remplir ses contrats. Elle regrette de n’avoir pu convenir d’un ajustement avec l’institution pour pouvoir conserver son rôle qu’elle se réjouissait d’incarner : « J’avais hâte de faire mes débuts dans ce rôle, et de chanter pour vous tous à Hambourg. […] Bien que je respecte la vision artistique du théâtre, je suis attristée que nous n’ayons pas pu trouver une solution pour tenir compte de cette légère différence physique qui n’affecte pas mes performances vocales ou artistiques. »

L’opéra allemand a expliqué son choix dans un communiqué de presse. Il affirme ainsi que le rôle est dangereux pour une femme enceinte et qu’un aménagement du spectacle affecterait la production de Jette Steckel : « Après examen, il n’est pas possible de changer l’organisation scénique de manière à ce qu’il n’y ait aucun danger pour la mère en devenir et en même temps que l’essence de la production de Jette Steckel soit respectée. » L’institution insiste sur l’exigence physique de cette interprétation : « Il y a une variété de scènes physiquement exigeantes dans cette production, dont plusieurs scènes de vols aériens, qui sont en principe interdits aux femmes enceintes. » La chanteuse française sera remplacée par la soprano ukrainienne Olga Kulchynska.

Cette décision, communiquée quelques jours avant les répétitions, est un coup dur pour la chanteuse. Elle avait annoncé sa grossesse à ses fans le 13 avril déclarant qu’elle allait pouvoir assurer tous ses contrats : « Je suis également très heureuse de pouvoir chanter et honorer tous mes prochains projets jusqu’à fin juillet. »

Le Défenseur des droits, qui étudie chaque année la situation des droits en France, indique qu’en 2017, trop de femmes sont encore « victimes » de leur grossesse. Dans une interview accordée à L’ObsJulie Fuchs déclare avoir reçu le soutien de nombreuses femmes ayant été confrontées à une situation similaire : « Je sais que des femmes enceintes dans le monde entier font face à des difficultés dans leur travail, mais j’ai été très surprise de recevoir autant de messages de femmes qui avaient vécu des expériences similaires. »

La jeune femme de trente-trois ans a déjà reçu une succession de prix notamment celui de l’artiste lyrique de l’année aux Victoires de la musique classique en 2014. Elle avait rendu hommage à Johnny Hallyday en chantant l’Ave Maria de Schubert pour ses funérailles à l’Eglise de la Madeleine.
Nous la retrouverons sur scène en juin à l’opéra Opernhaus de Zurich pour Poppée.

Visuel © Sarah Bouasse

Diane et Actéon revus par Gérard Garouste
Oranges et blanches, les années Hermès de Martin Margiela flamboient au Musée des arts décoratifs
Claudia Lebon

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *