Actu

Malek Chebel, le défenseur d’un « Islam des Lumières », est décédé

Malek Chebel, le défenseur d’un « Islam des Lumières », est décédé

15 novembre 2016 | PAR Ophelie Masson

Le psychanalyste et anthropologue algérien Malek Chebel est décédé ce samedi 12 novembre, des suites d’un cancer. Fervent défenseur d’un « Islam des Lumières », son travail consistait selon lui à « réhabiliter le désir féminin ».

Malek Chebel est connu pour ses écrits sur la sexualité et l’islam, qui selon lui pouvaient parfaitement faire bon ménage. Défenseur d’un « Islam des Lumières », il publiait en 2015 Les Grandes figures de l’Islam, pour proposer une histoire de l’islam vue au travers de grands personnages qu’il regroupait en catégories et dont vous pouvez retrouver la critique sur notre site.
Né à Skikda en Algérie il y a 63 ans, il s’est installé en France en 1977. Il confiait en 2002 au journal Le Nouvel Observateur: « au départ mes conférences en Sorbonne se terminaient en véritables pugilats. A présent, on me présente comme un «libérateur» de la femme. Car le combat que je mène contre les formes archaïques de l’expression de l’islam passe forcément par la femme, cet épicentre de la transgression, lieu de tous les complexes, refoulements et blocages. Pour le machiste, pour le misogyne musulman, la femme n’était qu’un «entre-cuisses», une momie privée de jouissance. La vocation de mon travail a consisté à réhabiliter le désir féminin ».
En 2008, il avait été fait chevalier de la Légion d’honneur par Nicolas Sarkozy.

Un intellectuel regretté
Depuis l’annonce de son décès, plusieurs personnes lui ont rendu hommage, y compris dans la classe politique française, comme le Premier ministre Manuel Valls.

Pour Anouar Kbibech, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) et interrogé par l’AFP, sa disparition constitue « une grosse perte pour l’ensemble des musulmans de France ».

Extraits de sa bibliographie
L’Erotisme arabe, (Bouquins, 2014)
Dictionnaire encyclopédique du Coran, (Fayard, 2009)
Dictionnaire amoureux de l’islam, (Plon, 2004)
Le Corps en islam, (PUF, 1984)

Visuel: © Wikimedia Commons

La PS4 Pro offre-t-elle vraiment aux gamers une expérience de jeu inégalée à ce jour ?
Wes Anderson, invité du 5ème Festival International du film restauré à la Cinémathèque
Ophelie Masson

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *