Actu
Décès de Jean-Georges Tartare, auteur-interprète de théâtre de rue

Décès de Jean-Georges Tartare, auteur-interprète de théâtre de rue

10 août 2021 | PAR Orane Auriau

Figure importante du Théâtre de Rue, festival de théâtre à Aurillac de grande envergure, l’homme à la barbe blanche vient de s’éteindre. 

 

Enchanteur du spectacle vivant

Tartare a participé au festival d’Aurillac depuis ses débuts, il y a plus de trente ans. Il était aussi un orateur qui a fait de sa vie la langue. Grand conteur qui aimait partager les histoires de ses voyages  il en a même fait un recueil,  AAAA.A (pour Afrique Amérique Ailleurs Adieu). Il a aussi rédigé un Fictionnaire, qui revisitait les définitions de la langue française par son propre regard.

Il ne se présentera désormais plus sous le grand séquoia d’Aurillac, qui était habitué à recueillir ses paroles. C’était ainsi qu’il se produisait, en n’oubliant pas la barbe blanche lui conférant des allures de sage, le torse dépouillé d’habit, peut-être un oiseau. Tout en faisant rire son public. 

 

Les adieux au voyageur

Ce sera le jeudi 12 août que le poète des rues sera incinéré au Crématorium du cimetière Saint-Michel, à Canet.

 

« Le monde va mal, tant pis, j’irai seul au combat. Seul je monterai à l’abordage du sanctuaire de la peur et de la tyrannie, seul, dressé sur mes jambes séniles, je déclencherai l’Intifada ! Mon Intifada à moi, féroce, cruelle, implacable, avec à la place des pierres, les mots. Mon Bic sera ma fronde et les mots mes pierres. Oui les mots, mille mots vivants, bavants, croustillants, des centaines de milliers de mots mal équarris, non aseptisés, des mots décapants, exfoliants, toxiques, des mots porteurs de VIH, un geyser de mots avilissants, infamants, un déluge de mots orduriers, putrides, violents, vilains, vrombissants, virulents, vipérins, volcaniques. »

 

Visuel© :Christophe Raynaud de Lage, avec son aimable autorisation. (Merci)

Raoul Collectif : réjouissant signal d’alerte
Agenda cinéma des sorties du 11 août
Orane Auriau

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture