Actu

Daesh décapite l’ancien directeur du site archéologique de Palmyre

Daesh décapite l’ancien directeur du site archéologique de Palmyre

19 août 2015 | PAR Hakim Akcha

Daesh vient d’ajouter une vie à sa liste de victimes déjà longue. L’ancien directeur du site archéologique romain de Palmyre (Syrie), Khaled Assaad vient de perdre la vie, décapité par les membres du groupe. 

Le directeur des Antiquités syriennes, Maamoun Abdulkarim, vient d’annoncer publiquement la nouvelle. L’ancien directeur du site archéologique des ruines romaines de la ville de Palmyre, Khaled Assaad, a perdu la vie dans la journée de mardi 18 août, décapité par des membres de Daesh devant des dizaines de personnes. Le groupe est allé jusqu’à exposer son cadavre en pleine rue, tout en postant des photographies sur le net.

Pendant cinquante ans, l’homme avait dirigé les fouilles archéologiques et les recherches du site des ruines de la ville syrienne. Peu avant l’été, la ville est prise par les djihadistes (consultez notre article, ici.). Pour le groupe terroriste, l’homme ne représente qu’une étape vers une « purge » destinée à maintenir leur emprise sur le terrain conquis. Même si Khaled Assaad représentait un éminent universitaire reconnu parmi les plus grands archéologues mondiaux, ce sont les ruines gréco-romaines de la ville qui inquiètent véritablement la communauté internationale.

En février dernier, Daesh détruisait quelques-unes des pièces les plus historiquement importantes du musée de Mossoul au Nord de l’Irak. La communauté internationale craint que le groupe terroriste s’attaque aux ruines gréco-romaines de la ville classées au patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco. Pour le moment, Daesh semble épargner le site mais entame, avec le professeur Khaled Assaad, une purge, qui risque de connaître bien d’autres victimes.

Visuel : © Droits réservés.

Gagnez 2 pass de 3 jours pour le Festival Ocean Climax
Le Fall of Summer revient pour sa seconde édition
Hakim Akcha

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *