Actu
Syrie : La cité antique de Palmyre menacée par Daech

Syrie : La cité antique de Palmyre menacée par Daech

21 mai 2015 | PAR Flora Vandenesch

Ce mercredi 20 mai, le groupe de l’Etat islamique s’est emparé de la partie nord de la cité antique de Palmyre, rapporte l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). L’architecture de la ville remonte à l’époque romaine (IIe et IIIe siècle). Ses magnifiques ruines, bercées par le désert alentour, sont aujourd’hui menacées.

Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, Palmyre est une oasis du désert de Syrie, à 210 kilomètres au nord-est de Damas. L’Unesco a tiré la sonnette d’alarme dès le début de l’offensive djihadiste à Palmyre, qui a fait des centaines de morts. Sa directrice, Irina Bokova  » en appelle à toutes les parties en conflit à protéger un site qui a déjà souffert de quatre années de conflit, du pillage, et représente un irremplaçable trésor pour le peuple syrien et pour le monde. »

La cité, vieille de plus de 2000 ans, revêt une importance stratégique de part sa position géographique. Elle ouvre sur le grand désert syrien, limitrophe de la province d’Al-Anbar en Irak, que les djihadistes contrôlent déjà en grande partie. Au mois de mai, Palmyre est le théâtre d’une bataille entre le régime syrien et les djihadistes de l’État islamique. Des combats ont lieu à seulement un kilomètre des ruines. La progression de l’État islamique, responsable de la destruction de ruines en Irak, notamment à Nimroud et Hatra, est inquiétante.

[Compétition] « Carol », les corsets languissants du mélo for women only
Depuis la démission de Gilles van Kote, le Monde est en quête d’un directeur
Flora Vandenesch

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture