Actu
Agenda culturel des vacances de la Toussaint

Agenda culturel des vacances de la Toussaint

09 octobre 2013 | PAR Mélanie Taverny

Les vacances de la Toussaint arrivent à grand pas, mais la culture elle, ne prend pas de vacances. C’est une programmation riche et intense que vous pourrez retrouver pendant deux semaines, du 19 octobre au 4 novembre 2013.

Venez découvrir dès le samedi 19 octobre au soir la 5ème édition de la «Recycling party» à La Cigale. Connu ou encore méconnu, le principe est simple, il s’agit d’apporter un vieil appareil usagé à recycler et d’assister gratuitement à un concert dans le but de sensibiliser les gens face au tri, au recyclage et surtout à notre environnement. Le concept est donc de rendre à la portée de tous le recyclage en action immédiate tout en divertissement. Après une précédente édition qui a accueilli Camélia Jordana ou encore Jill is Lucky, découvrez cette année le groupe Puggy et l’humoriste Artus. Vous pouvez dès à présent réserver, les places partent vite! Vous disposerez d’une contremarque à échanger le soir du concert contre votre appareil usagé!

Vainui de Castelbajac présente une nouvelle exposition «Et pis c’est tout» à la Galerie Milk Factory. Cette illustratrice et réalisatrice d’animation « addict du lait » présente son nouveau travail autour de produits laitiers. Le vernissage a lieu le 10 octobre avec des illustrations et des animations. Pour ceux qui sont déjà addicts à ses illustrations tendancieuses et colorées, c’est donc l’occasion d’y aller!

Rendez-vous à Nantes pour une exposition de la 4ème édition de la triennale «De leur temps» jusqu’au 5 janvier 2014 à la Hab Galerie. Retrouvez un collectif de plus de 100 collectionneurs privés d’art contemporain à travers une sélection d’oeuvres acquises entre le 1er janvier 2009 et le 31 décembre 2012. L’idée est de saisir sur le vif des collections particulières en cours de constitution et d’observer les choix opérés dans la création actuelle. C’est le fruit d’une étroite collaboration entre amateurs d’art et professionnels du musée des beaux-arts de Nantes. Les œuvres des jeunes artistes côtoient celles des artistes confirmés. Venez assister et témoigner des dernières recherches de collectionneurs aux sensibilités différentes autour d’une grande diversité mêlant la peinture, les photographies, les séries de dessins ou encore les installations.

Pour les passionnés de BD et plus particulièrement de celles d’Uderzo, Astérix est à l’honneur à la BNF. C’est donc l’occasion de sortir en famille ou entre amis. L’heure est à la consécration de la bande dessinée et de son auteur pour une exposition inédite autour des portraits d’Uderzo et de Goscinny. Les portes s’ouvrent un mythe de la BD entre des photographies, des notes manuscrites et des extraits de films dérivés…C’est donc en attendant le 25ème épisode des aventures des gaulois, Astérix chez les Pictes, qui sort le 24 octobre 2013, qu’on peut se ruer découvrir les secrets de cette BD.

Venez en famille au Quai Branly découvrir une autre culture, celle des Kanak traditionnelle et contemporaine de Nouvelle-Calédonie autour de concerts, projections de films, danses et chants kanak. Bref, tout pour nous faire découvrir une culture à part entière qui se veut aujourd’hui encore inconnue pour certains dans un univers festif, musical et culturel. C’est donc l’occasion de venir du 19 octobre au 3 novembre 2013 spécialement pour ces vacances de la Toussaint en accès libre et gratuit (hors spectacles). Des ateliers de danses et de chants traditionnels sont proposés pour les jeunes et les familles pour développer une nouvelle sensibilité. Des initiations aux langues kanak seront aussi proposées parmi les 40 langues et dialectes différents que la Nouvelle-Calédonie connait. Enfin, des spectacles payants seront proposés au théâtre Claude Lévi-Strauss avec des artistes et des musiciens engagés comme Yson. Retrouvez aussi Stahn Kabar-Louet, ancien danseur du Béjart Ballet pour un nouveau ballet «Figure In ! » déjà présenté à Nouméa qui propose une véritable rencontre entre les cultures océaniennes notamment la gestuelle traditionnelle kanak et la danse contemporaine. Les différentes activités proposées enrichissantes et attractives couvrent les attentes d’un large public et vous attendent pour voyager en Nouvelle-Calédonie.

Sortir au théâtre et voir un classique n’est pas interdit, c’est même conseillé! Retrouvez-vous au Théâtre de la tempête de la Cartoucherie le temps d’une soirée voir L’école des Femmes de Molière mise en scène par le directeur du lieu, Philippe Adrien. C’est parce qu’il est admiratif des œuvres de Jean-Baptiste Poquelin dit Molière qu’il décide de remettre au goût du jour cette pièce qui s’ancre dans l’univers et la société contemporaine. Vous avez jusqu’au 27 octobre pour découvrir ou redécouvrir cette pièce et suivre les histoires d’Arnolphe et d’Agnès.

C’est aussi l’occasion d’aller au cinéma. Pour les fans de danse classique et du Bolchoi de Moscou, la rue est à deux pas! Les cinémas MK2 lancent une campagne de diffusion sur leurs écrans des meilleurs ballets du Bolchoi et Opéras du Met de New York. Laissez les danseurs classiques russes et américains envahir les écrans des MK2. Des sélections de dix opéras inédits du Met, Metropolitan Opera de New York seront retranscrits en direct dans les MK2 de Bibliothèque et Gambetta alors que les MK2 Hautefeuille et Quai de Seine les présenteront en différé. Les MK2 Odéon et Nation diffuseront cinq ballets de la saison 2013/2014 du Bolchoi. Amateurs ou non c’est l’occasion de faire enivrer par l’esprit classique russe et américain le temps d’une fois.

On vous donne rendez-vous à la Pinacothèque pour voir Goya et la modernité dans le cadre de la programmation «Les peintres, témoins de leur temps». Les œuvres du peintre espagnol sont donc présentées vers un voyage dans l’Espagne de l’époque moderne par un regard satirique et désabusé entre les guerres et les bouleversements économiques. Entre paradoxe et contradiction, il dépeint son époque d’un œil aguerri. Plongez dans la vision de Goya découvrir l’Espagne d’un autre angle.

La lauréate Maja Daniels du premier prix de photographie de portrait «Contour by Getty Images» par Peter Lindbergh expose du 10 au 24 octobre de 11h à 19h dans la galerie Polka dans le 3ème arrondissement. Cette photographe suédoise perfectionne l’art du portrait et des relations humaines dans la société contemporaine et notamment des jumeaux. Elle sait mettre en avant la gémellité à travers le portrait qui devient singulier. Sans artifices, la réalité de l’homme est retranscrite à travers son objectif.

L’exposition «Interieur rue» qui s’inspire du langage cinématographique est à voir pour les passionnés d’art de rue et de graffitis. Elle a été fondé par le producteur de cinéma Claude Kunetz aussi fondateur de la galerie Wallworks. Vous avez jusqu’au 24 décembre 2013 à la galerie Wallworks dans la 10 ème arrondissement pour venir dans l’univers de l’espace urbain customisé par une trentaine d’artistes français et internationaux de la scène graffiti comme Dizer, Hopare ou encore Lazoo. Entre des lampadaires, des panneaux, des boites aux lettres, et des plaques, bref tout ce qui participe à l’espace urbain est représenté à travers cette exposition haute en couleur et marquée artistiquement. Des objets urbains sont donc détournés et utilisés au service de l’art, des graffitis.

Le peintre russe Serge Poliakoff est mis à l’honneur à partir de ces vacances de la Toussaint au Musée d’Art Moderne à travers une rétrospective plus que complète comptant 150 œuvres majeures. Cette figure de l’abstraction intégrale s’illustre par un travail de fond et de forme, de couleur et de la lumière est à venir découvrir. Le Musée d’art moderne propose aussi de revenir sur la vie de l’artiste en dévoilant des archives personnelles comme des photographies, vidéos et documents qui témoignent de l’évolution de son art figuratif au modernisme. Autour de son succès, cette rétrospective nous invite aussi à revenir sur ses relations qui ont participé à son succès avec des figures importantes de l’époque comme Kandisnky ou encore Yves Saint-Laurent.

Jusqu’au 2 novembre 2013, retrouvez l’exposition «Le corps en oeuvre» à la Galerie Coullaud&Koulinsky dans la 3ème arrondissement. Cette exposition présente le travail de dix chorégraphes- plasticiens dont Steven Cohen ou encore Gina Pane à travers des vidéos, photos et installations. Le corps est donc vu comme l’unique inspiration et muse. Entre la posture, la manière d’être et tout simplement la forme du corps en elle même, retrouvez la richesse du corps envisagé dans la multiplicité de ses ressources, plastiques, organiques et psychologiques au service de la création. Les chorégraphes-plasticiens réalisent des performances chacun leur tour en exclusivité. Vous pourrez admirer Daniel Linehan à 18h par exemple ou encore Marie-Caroline Hominal le 25-26 octobre sous l’unique domination du corps et des attributs artistiques.

Venez découvrir à l’espace B du 16 octobre au 9 novembre, dans le 19 ème arrondissement, l’exposition ANIMAL TRISTE de la photographe française Émilie Hallard. Elle y relate son adolescence maniant une poétique de la photographie qu’elle sublime. Beaucoup de sujets communs autour de la vie sont traités comme la mort, l’amour, le sexe ou encore la solitude. Après avoir exposé en Espagne et en Suisse, elle revient en France. C’est entre spontanéité et mélancolie que son travail est à venir voir. Un vernissage est organisé le 16 octobre avec le DJ set de Literal Versus à partir de 19h.

A l’occasion du 50ème anniversaire de la disparition de Jean Cocteau, le Musée des Lettres et Manuscrits lui rend hommage à travers une exposition intitulée «Jean Cocteau, le Magnifique. Les miroirs d’un poète» présentant plus de 150 manuscrits et lettres autographes, ouvrages illustrés, dessins, affiches…C’est donc l’occasion pour nous spectateur de passer de l’autre coté du miroir, objet phare de la mythologie personnelle de Jean Cocteau et découvrir sa personnalité et toute ses différentes facettes, du romancier, au dessinateur en passant par le cinéaste. Vous avez donc du 11 octobre au 23 février 2014 pour venir découvrir ou redécouvrir l’univers de Cocteau dans le 7ème arrondissement.

En cette fin de vacances où on aimerait repousser la rentrée d’une semaine, vous avez le temps de profiter une dernière fois de l’exposition de Roy Lichtenstein au Centre Pompidou à découvrir en nocturne tous les jours jusqu’à 23h et jusqu’au dernier jours de ses vacances, le 4 novembre. Venez découvrir ou redécouvrir l’univers du Pop Art à travers une rétrospective complète et inédite projetant la société de consommation par des comics comptant une centaine d’oeuvres dans le seul et unique but de combler vos yeux et votre esprit. Il a expérimenté de nouveaux codes picturaux dans la seconde moitié du XX ème siècle.

Visuel : (c) Illustrations du Vainui de Castelbajac et photographies Maja Daniels

Souvenirs de Chéreau
[Live report] Paris manga 16e édition : petite mais costaud
Mélanie Taverny

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *