Agenda cinéma de la semaine du 7 mars 2018 spécial Journée Internationale des Droits de la Femme

7 mars 2018 Par
Lili Nyssen
| 0 commentaires

Il semble que cette semaine, alors que la Journée Internationale des Droits de la Femme a lieu le 8 mars, le cinéma met à l’honneur des personnages féminins, des portraits divers de femmes face à leur fiction ou à la société. Eva, Dina, Bintou, Chantale, Hafsia, Douce, Delphine, Charlotte…

Eva, Benoit Jacquot

Le nouveau film de Benoît Jacquot est une adaptation du célèbre roman de James Hadley Chase. Isabelle Huppert est Eva, qui débarque dans la vie d’un écrivain prometteur et va le faire dégringoler jusqu’à sa perte.

Eva était à la Berlinale 2018. Retour sur cette édition !

Ouaga Girls, Theresa Traore Dahlber

Ce documentaire burkinabé, français et suédois met à l’honneur Bintou, Dina et Chantale, étudiante à l’école de mécanique pour filles, décidées à entrer dans le métier malgré les préjugés qui le consacre aux hommes. De joyeux portraits.

Féminin plurielles, Sébastien Bailly

Quatre portraits de jeunes femmes, quatre volontés de transgresser les limites imposées à la condition féminine. Hafsia Herzi, Lise Bellynck, Anne Stephens et Friedelise Stutte incarnent ces rôles, tissent des liens et dressent un échantillon de ce qu’est être une femme.

Hair, Mahmoud Ghaffari

Les trois femmes qui portent ce film sont des sportives, qualifiées pour la compétition de karaté en Allemagne. Sourdes et muettes, elles vont devoir faire face au gouvernement iranien, qui leur impose comme condition d’avoir la tenue règlementaire.

Les étoiles restantes, Loïc Paillard

Dans ce film aux teinte colorées, Loïc Paillard explore les relations père-fils, s’inspirant de son histoire personnelle, en traitant de manière douce le cancer d’un père, et les premiers pas d’un fils dans la vie adulte. Voir notre l’entretien avec Loïc Paillard ici. 

L’ordre des choses, Andrea Segre

L’histoire d’un policier italien envoyé en Libye pour négocier le maintien des migrants sur le territoire Africain. Mais les réalités dérivées des conflits sont différentes. Ce film italiano-franco-tunisien éclaire sur la terreur et la condition des hommes, réalités complexes et actuelles.

Visuel : © Europacorp, © CNT Ciné NeTwork, © 2018 – La Mer à Boire Productions, © 2018 – Filmarium distribution, © 2018 – Sophie Dulac Distribution. Une : affiche officielle.