Actu
Titi Palacio, une serre gourmande

Titi Palacio, une serre gourmande

02 juillet 2022 | PAR Sabina Rotbart

 

Table alléchante et joyeuse que le Fooding devrait remarquer sous peu, le Titi Palacio prend ses aises au premier étage de l’hostel The People, ce nouveau cœur battant qui réveille le quartier Morland. …  Cuisine de produits, vraie touche personnelle, carte courte et bien roulée, prix justes, tous les ingrédients sont là pour un vrai moment plaisant.

 

Une ambiance végétale

 C’est une grande serre où le végétal ruisselle. Une verrière de 600 m2 aux airs de palmeraie qui rivalise, la moiteur en moins, avec la grande serre du Jardin des plantes sur l’autre rive du fleuve. Ici les feuillages bruissent dans l’air rafraichi et la cuisine de la jeune cheffe Lisa Desforges qui vient de l’Ami Jean, une référence, s’avère simplement délectable. Le ceviche au leche de tigre, un jus d’herbes et d’agrumes vert émeraude, s’allie contre toute attente formidablement avec de grosses framboises. Marier poisson et framboises il fallait le faire mais cela n’a rien d’une posture provocante, c’est simplement bon! Et réussir un ceviche original n’a vraiment rien d’évident, ceux qui connaissent l’Amérique latine en témoigneront.

 

Parce qu’elle est servie avec de jeunes artichauts poivrade la burrata sort aussi de l’ordinaire. Quant au quasi de veau au confit d’abricot il met « carrément « en joie. La viande de haut lignage est sublime, rosée à point. Les desserts sont réconfortants et délicats avec un petit air familial mais le tour de main en plus. La rhubarbe confite joue les accords parfaits avec son sorbet verveine-pêche. Vous l’aurz compris, on ne s’attendait pas à une telle maitrise d’autant que l’addition reste sage, entre 30 et 40 euros sans les vins. Lesquels sortent des sentiers battus avec des sans sulfites, des vins de France et beaucoup de bio.  

 

Du matin jusqu’à la nuit

A côté du restaurant bistronomique, une cuisine plus rapide est proposée aux affairés du quartier qui peuvent s’installer autour des oliviers qui jouent les arbres à palabres ou dans les bosquets plus intimes qui rythment cet espace monumental. Certains investissent d’ailleurs le lieu dès le matin car il est plus charmant qu’un co-working surfait. D’autres viennent à l’heure des tapas autour du bar immense de 40 mètres de long en marbre vert amande. Et certains soir un Dj invité passe par là

                                                     

 

 

 

 

 

 

 

 

Un lieu hybride

Au rez-de-chaussée de ce qui était autrefois la Préfecture de la Seine, dans cet immeuble méconnaissable transformé en quartier éco-pensé, avec Food court, Galerie d’art, auberge de jeunesse, hôtel de luxe, café et … restaurant donc, on oublie complètement que ce lieu fut autrefois un rendez-vous de fonctionnaires…  

 T : 01.81.22.40.89

http://www.titipalacio.com

Un été à Arles
Installations crues et phytothérapie au CRAC
Sabina Rotbart
journaliste en tourisme culturel, gastronomie et oenotourisme. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture