Restaurants & Bars
Lyon : Des papilles émoustillées par un CHALUT

Lyon : Des papilles émoustillées par un CHALUT

15 septembre 2013 | PAR Pulcherry Von Ober

Pour les amateurs de poisson en quête de restaurants à Lyon, il est une adresse à ne pas manquer : le CHALUT. Blotti dans un écrin de verdure, ce restaurant offre une très agréable terrasse en plus de ses plats magnifiquement travaillés par le chef Christophe Romain.

Petit historique
C’est en 1980 que Marie-Claude et Roland BERNARD ont fondé ce restaurant. Entièrement rénové depuis 2013, il offre à sa clientèle :
– des salons privatifs avec une coquette terrasse qui nous fait oublier que nous sommes en ville,
– une salle à manger chic et cosy jouissant d’espace entre les tables et autorisant une belle intimité,
– un patio doté d’une luminosité ajoutant sa note de gaïté,
– un salon privatif
– et un salon spécifique pour les déjeuners d’affaires.

Bref, ici tout a été étudié pour que chacun puisse goûter à un confort appréciable en fonction de ses attentes. Il est à souligner que le personnel est aux petits soins avec la clientèle de façon extrêmement discrète.

Le chef : Christophe Romain
Christophe, c’est un créatif et tous les 15 jours, il offre une nouvelle carte à sa clientèle. Sa politique : qualité et fraîcheur des produits. Il travaille les plats de la gastronomie française en fonction de la saison et de l’approvisionnement en aliments frais. Ses classes, il les a faites dans le restaurant d’Alain Ducasse entre autres. Puis, il s’est installé aux fourneaux à l’auberge du Fond Rose. Cependant, c’est en 1999 qu’il rejoint le CHALUT.

La carte
Des amuse bouches qui n’amusent pas mais qui charment les papilles : un cappuccino aux girolles d’une exquise finesse, une mousseline de moule au safran détonante, et une cocotte de morue.
Ensuite, l’œuf coque de grenouille aux jus de céleri persillé séduit le palais ainsi qu’ une paupiette de sole qui a choisi de se prélasser sur un fumet de langoustine et passe-pierres. Un régal !
Le rouget barbet farci à l’encornet et braisé au jus de bouillabaisse apporte sa touche de délicatesse.
Côté douceur, une mousse de chocolat plantée sur un tube de cigarette, enveloppée dans un coulis d’abricot infusé à l’hibiscus accompagne avec harmonie un sorbet à l’ananas.
Les vins conseillés : un Sancerre blanc et un Saint Joseph blanc.
Enfin, une mention spéciale pour accompagner le café : des divines meringues et des madeleines savoureuses.

Les plus du CHALUT
Parce que le CHALUT souhaite que l’on se sente un peu comme à la maison, le CHALUT offre à toute personne choisissant un plat ou un menu, des amuse-bouches ainsi que l’apéritif maison (blanc de blanc avec crème de mûre) ou encore, pour celles ou ceux qui ne souhaitent pas d’alcool, un cocktail de jus de fruits frais maison.

Le CHALUT, un filet où il fait bon s’abandonner !Pour se jeter dans les mailles de ce filet : Restaurant le CHALUT, 14 rue Marc Antoine Petit, 69002 LYON. Métro Perrache. Réservations : 04 72 56 07 69

Le prix pour naviguer en eaux claires : Menu à 27 euros (3 plats), formule à 22 euros, et bien sûr apéritif et amuse-bouche maison offerts.

France culture, une radio à lire
Le Rameau épistolaire de Diderot sur les planches du Ranelagh
Pulcherry Von Ober
Un regard posé sur l'esthétique car la beauté donne le ton de l'harmonie. Des papilles constamment en éveil ! http://www.sensetpeau.com/blog/ https://www.instagram.com/leschicsgourmandises/ @leschicsgourmandises

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *