Mode
Maurizio Galante ralentit le rythme effréné de la mode

Maurizio Galante ralentit le rythme effréné de la mode

19 juillet 2020 | PAR Cloe Assire

Membre permanent depuis 2008 du calendrier officiel de la Haute Couture établie par la Fédération de la Haute Couture et de la mode, Maurizio Galante est un habitué des podiums que l’on ne présente plus. Pour sa collection automne-hiver 2020/2021 intitulée « A promise », le créateur d’origine italienne décide d’amener le public à faire une pause en revenant à l’essence de la Haute Couture tout en rendant hommage à la capitale française.

D’une durée de 8 min, le court-métrage proposé par Maurizio Galante en collaboration avec le photographe LiliRoze débute devant un coucher de soleil à couper le souffle sur les toits de Paris, le tout observé depuis la fenêtre d’un appartement haussmannien où l’ensemble de la collection sera présentée, à la manière d’un huit-clos dans la cage d’escalier. La voix sensuelle de Juliette Compagnion déclame lentement « violet, mauve, noir, bleu » : quatre couleurs utilisées en camaïeu pour la ligne conçue en vue de l’hiver prochain. Un escalier en bois de chêne et en marbre est illuminé par la lumière du fameux coucher de soleil, s’estompant progressivement dans la nuit. Une palette sombre peint la silhouette d’une femme qui descend vers un grand portail en fer forgé. Cette femme n’est autre qu’Amalia Vairelli, intemporelle mais toujours aussi contemporaine. D’origine somalienne, elle fut entre autre l’une des muses d’Yves Saint-Laurent. Cette mannequin est donc une icône de la mode, notamment pour être passée devant des objectifs prestigieux comme ceux de Peter Lindbergh ou encore Helmut Newton.

Comme dans un poème de Marina Tsvétaïeva, dans lequel les émotions sont enfilées une à une, comme les perles d’un collier fantastique, les vêtements apparaissent les uns après les autres sublimés par des séquences tournées au ralenti. Huit minutes d’intimité avec la collection de Maurizio Galante que l’on découvrir intégralement ici. Le maquillage a également son rôle à jouer avec, là-encore, des nuances de bleu, lilas, violet et noir accentuant les émotions fugaces qui se dessinent sur le beau et doux visage d’Amalia. C’est Isabelle Théviot qui est à l’origine des make-up divers que l’on peut contempler à l’aide de gros plans : lignes, spirales et blocs de couleurs se succèdent sous nos yeux attentifs, bercés par la musique conçue par Thierry Los. La pièce s’ouvre sur un moment de quasi-silence chuchoté, à partir duquel les notes prennent progressivement de la force, en accord avec l’image, pour culminer dans un doux crescendo combinant notes de musiques et pauses émotionnelles. Ainsi, le temps passe lentement – sans se presser – mais parait court. Difficile en effet de ne pas être envoûté par la gestuelle d’Amalia Vairelli – rappelant combien la beauté n’a pas d’âge – tout en faisant écho au discours de la mannequin Naomi Campbell pour l’ouverture de la Haute Couture online.

Concernant la collection en elle-même, les tenues longues se succèdent tout en élégance, rappelant parfois certains Pleats Please d’Issey Miyake. Une importance notable est donnée aux accessoires par l’intermédiaire des souliers, de bijoux dorés mais aussi d’une superbe couronne de fleurs tout en légèreté. Il est évident que la recherche de mouvement et de transparence a fait partie des objectifs de Maurizio Galante cette saison ce qu’accentue LiliRoze par les nombreuses prises de vue en contrejour. Le coup de coeur de la rédaction ? Une silhouette composée de tubes bleus suivant le rythme de la démarche d’Amalia. Un rythme si lent que l’émotion nous gagne, cette même émotion qui fait toute la magie de la Haute Couture.

Crédits : captures d’écran réalisées à partir de la vidéo de LiliRoze pour la collection Haute Couture automne-hiver 2020/2021 de Maurizio Galante

(Mon premier) c’est désir : une princesse de Clèves moderne pop et délicieusement irrévérencieuse
Antonio Vivaldi et Jean Sébastien Bach S’invitent à l’Abbaye de Lessay
Cloe Assire

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *