Classique
Antonio Vivaldi et Jean Sébastien Bach S’invitent à l’Abbaye de Lessay

Antonio Vivaldi et Jean Sébastien Bach S’invitent à l’Abbaye de Lessay

20 juillet 2020 | PAR Jean-Marie Chamouard

Le festival des Heures Musicales de l’Abbaye de Lessay a été « miraculeusement » maintenu cette année, grâce à la volonté de tous ses acteurs. Sa vingt-septième édition débute le vendredi 17 Juillet par un concert consacré au concerto baroque. L’ensemble Les Talens Lyriques interprète sous la direction de Christophe Rousset les Quatre saisons d’Antonio Vivaldi et le concerto pour clavecin n°4 de Jean Sébastien Bach.

En arrivant à Lessay (Cotentin) le visiteur ne voit qu’Elle : l’abbaye et son abbatiale du 11eme siècle. Ses colonnes, ses voûtes sur croisées d’ogives, ses pierres blanches, magnifiquement éclairées, forment un écrin somptueux à la musique. Le festival invite les Talens Lyriques, ensemble instrumental fondé en 1991 par le claveciniste et chef d’orchestre français Christophe Rousset.

Violoniste hors pair, Antonio Vivaldi (1678-1741) a créé le concerto pour soliste. Les quatre concertos formant « Les Quatre Saisons » ont été très populaires du vivant du compositeur, avant même leur publication à Amsterdam en 1725. Le concert de ce soir donne l’occasion aux auditeurs d’entendre en intégralité cette œuvre célèbre, brillante, cette musique inventive, expressive qui relate si bien les scènes de la nature et de la vie champêtre. JS Bach est l’inventeur du concerto pour clavier. Nous écouterons ce soir le quatrième concerto pour clavecin qui serait une adaptation d’une oeuvre pour hautbois. Il a été composé vers 1730 alors que J.S. Bach était directeur du Collegium de Musique de Leipzig.
Le concert débute par le célébrissime « Printemps ».Le premier mouvement est un chant joyeux dédié à la nature. Dans le deuxième mouvement les cordes reproduisent le murmure des feuillages dont se détache la mélodie du violon. Le troisième mouvement est une danse entrainée par le violon. « L’été » est une musique contrastée, les moments de calme, de torpeur estivale alternent avec des périodes d’agitation : le rythme se fait de plus en plus en particulier dans le presto final reproduisant la brutalité de l’averse orageuse attendue.

Le concerto pour clavecin n°4 de JS Bach interrompt l’interprétation des Quatre Saisons. Il est joué au clavecin par Christophe Rousset lui-même. Dans le premier mouvement la musique est vive mais apaisante par sa régularité rythmique, elle est dominée par le clavecin. Le larghetto est émouvant, incitant au recueillement, le dialogue entre le clavecin et le violon serein, harmonieux. Il précède un final très énergique donnant à l’auditeur une sensation de plénitude.

Puis le concert revient à Antonio Vivaldi avec « l’Automne ». Le premier mouvement est une fête campagnarde joyeuse, entrainée par le violon. L’adagio débute par le clavecin solo puis apparait le chant du violon, d’une grande douceur évoquant une berceuse, une consolation. Le dialogue se poursuit avec le clavecin, la musique devient presqu’irréelle, suspendue dans le temps .Le concerto se termine par une scène de chasse dans une course de vitesse frénétique. « L’hiver » enfin, dont l’orchestration est étonnante, moderne, imaginative. Une marche et une danse hivernale crissant sur la glace précèdent la romance auprès du feu. Le troisième mouvement est tout entier en énergie et ruptures rythmiques, imposant une grande virtuosité. Le vent d’hiver se lève, les musiciens sont pris dans un tourbillon final époustouflant.

Un concert très réussi dans un cadre d’une beauté inoubliable. L’organisation a été remarquable, pour l’accueil du public et le respect du protocole sanitaire.

Des concerts sont programmés tous les mardis et vendredis soirs à 21h jusqu’au 14 Août. Un festival prometteur qui mérite le détour…Réservations, ici.

visuel : affiche du festival

Maurizio Galante ralentit le rythme effréné de la mode
L’expo Enki Bilal ouvre au Fonds Hélène et Edouard Leclerc à Landerneau
Jean-Marie Chamouard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *