Mode
Kate Moss en vrai de vrai chez Colette le 21 novembre

Kate Moss en vrai de vrai chez Colette le 21 novembre

12 novembre 2012 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Il va y avoir du peuple ! La belle brindille vient de sortir un livre, le Kate Moss Book et elle le dédicacera en personne  chez Colette le 21 novembre prochain.

Le livre reprend 400 de ses plus belles photos. Il faut dire qu’elle a été mitraillée par les plus grands. Elle aura été LE visage de ces dernières décennies. Celle qui a fait de son attitude androgyne un véritable phénomène de mode a déjà fait l’objet d’une exposition à la Galerie de l’Instant en 2011.

A l »occasion d’une brève interview, Bethina Rheims, qui fut la première à la photographier, nous livrait :

« A l’époque ( il y a 22 ans) je travaillais sur un projet nommé  » Modern Lovers », et je cherchais des personnes androgynes. J’avais beau écumer les agences et enchaîner les castings, je ne trouvais personne qui correspondait à ce que je cherchais. Un après-midi, Kate Moss est passée à l’agence, elle voulait s’inscrire. Elle sortait de l’école, elle avait son cartable sur le dos. En la voyant, j’ai su. Je lui ai demandé si elle accepterait de faire des photos. Elle m’a dit qu’il faudrait demander à sa mère, ce que j’ai fait. Sa mère m’ a répondu que de toutes façons, Kate faisait ce qu’elle voulait ! Nous avons donc fait la photo « .

Expliquer le mystère de Kate Moss ? Bettina Rheims y parvient presque:

« C’est une star. On ne peut pas expliquer ces choses-là. Je pense que ce qui fait que les gens l’aiment encore autant, c’est que Kate ne parle pas…Dans notre époque où la vie des people est partout, dans tabloids, sur internet, à la télé, Kate Moss garde cette part de mystère dont les gens ont besoin ».

Le livre Kate Moss Book , conçu par Kate Moss elle-même, en collaboration avec Fabien Baron, Jess Hallett et Jefferson Hack raconte cette carrière hors du commun qui, fait rarissime dans la profession dure depuis plus de 20 ans.

Bettina Rheims,
Kate, Londres, déc. 1989,
série “Modern Lovers”
tirage baryté 50 x 60 cm
(©Bettina Rheims, courtesy Galerie Jerôme de Noirmont, Paris)

Les 10 incontournables de la semaine du 12 novembre
Quatre filles, Journaux croisés 1890-1960 de Nine Antico
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *