Le Buzz
« Fake » Banksy in Paris

« Fake » Banksy in Paris

03 décembre 2013 | PAR Sonia Hamdi

Banksy à Paris? Une rumeur qui s’est propagée, hier, aussi vite qu’une traînée de bombe sur un mur. Un site intitulé banksy-paris.com suggérait que le célèbre street-artist aurait débarqué à Paris. Faux. Le site n’était en fait qu’une réplique de celui qu’avait employé Banksy lors de sa précédente opération-buzz à New York.

Pendant tout le mois d’octobre, Banksy jouait au « fuis-moi-je-te-suis » avec les caméras dans les rues de la Grosse Pomme. Une performance qui s’est révélée être une véritable exposition « sauvage ». Better out than in n’avait pas été annoncée : de ce fait, elle était en tous points illégale… mais géniale. Une nouvelle œuvre par jour, dans une rue différente, à une heure aléatoire. Parmi ses folies artistiques : des pochoirs muraux, sa marque de fabrique ; un jardin itinérant dans une camionnette ; ou encore, insolite : une vente sauvage d’œuvres originales à prix discount.

The Big Apple s’était transformée en un grand jeu de piste : pour ses admirateurs comme pour des opportunistes cherchant à s’emparer de bouts de murs tagués afin de les revendre (soyons fous), pour les journalistes qui tentent de mettre fin à l’anonymat du street artist anglais comme pour les autorités américaines : les uns cherchent à le dévoiler, les autres à le coincer.

En effet, l’entreprise audacieuse de Banksy n’a pas été du goût de tous. Michael Bloomberg, le maire de New York, s’était indigné au courant du mois d’octobre, comme le citent nos confrères des Inrocks : « Les graffitis ruinent les propriétés privées et sont un signe de décadence […] Personne n’est un plus grand soutien des arts que je le suis. Je pense seulement qu’il y a des endroits dédiés à l’art et d’autres non. S’attaquer à une propriété privée ou publique et la dégrader ne correspond pas à ma définition de l’art. Ou c’est peut-être de l’art mais cela ne devrait pas être autorisé, et je crois que c’est exactement ce que dit la loi. »

L’affaire restait à suivre, le buzz était facile : beaucoup s’attendent à ce que Banksy vienne faire montre de ses talents à Paris. Reste qu’un proche de l’artiste aurait affirmé qu’il n’avait aucun projet à court ou moyen terme au sein de la capitale, confirmant le « fake ». Sur le faux site on peut néanmoins lire une citation de Nietzsche expliquant qu’un artiste n’aurait aucun toit en Europe si ce n’est à Paris. Voilà qui incitera peut-être Banksy à venir taguer la tour Eiffel.

Visuel : © Faites le mur Banksy

  Sonia Hamdi

L’artiste française Laure Prouvost remporte le Turner Prize 2013
Décès de l’écrivain malien Moussa Konaté à 62 ans
Sonia Hamdi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *