Jeux

« Exit » : escape games à domicile

« Exit » : escape games à domicile

24 juin 2018 | PAR Mathias Daval

En novembre dernier, nous avions consacré un mini-dossier au phénomène des « escape boxes » ou escape games à domicile. Iello propose 3 nouveaux scénarios de sa gamme « EXIT », qui cartonne depuis un an auprès des joueurs. La rédaction de TLC a notamment testé en avant-première « L’Ile Oubliée », qui sort en juillet.

Petit rappel du principe : comme dans un vrai escape game, l’objectif des escape boxes est de résoudre une série d’énigmes permettant de s’échapper et généralement, par là-même, de survivre à une mort atroce. On n’y coupe pas avec « L’Ile Oubliée », dont le scénario à la « Lost » est un peu tiré par les cheveux mais on oublie vite son manque de cohérence. Car ce qui compte ici n’est pas le storytelling, mais la qualité des énigmes conçues par les designers allemands Inka et Markus Brand. Attention, le niveau est assez élevé, et plus encore pour « Le Château Interdit ». Si vous êtes du genre à ce que votre fierté ne souffre pas la consultation d’indices, il est possible que le temps nécessaire soit supérieure au maximum annoncé de 75 minutes !

Tous les épisodes de « EXIT » fonctionnent de la même manière : un court manuel d’instructions rappelle les règles essentielles, et tout est géré par un système de cartes très bien pensé, permettant de valider les différentes étapes de l’aventure. 3 niveaux d’indices (incluant la solution) permettent d’auto-gérer sa progression pour chaque énigme. L’originalité par rapport à son concurrent « Unlock » est d’intégrer la manipulation au gameplay : le système très ingénieux de combinaisons codées géré par une roue en carton à trois niveaux, thématisée selon le scénario en cours, est un élément fort d’ »EXIT ». Mais aussi la présence de pièces en carton qu’il faudra utiliser à bon escient, et du livret central qu’il sera nécessaire, selon les énigmes et les scénarios, de triturer dans tous les sens, plier, couper… Il y a un évident plaisir tactile à jouer à « EXIT », dont la contrepartie est l’unicité d’utilisation du jeu : le jeu non seulement n’est pas rejouable pas les mêmes joueurs – c’est le lot de tous les escape games -, mais surtout pas rejouable du tout, au vu de la détérioration de ses différents éléments… Devoir jeter la boîte de jeu à la poubelle après y avoir joué pourra chagriner certains, mais « EXIT », au-delà de son prix modique, est d’abord à considérer comme une expérience ludique plus que comme un énième produit qui prendra la poussière sur ses étagères.

Les trois nouveaux scénarios édités par Iello sont de bonne facture, toujours dans de jolies boîtes faciles à ranger dans nos étagères ludiques. Nous avons eu une nette préférence pour « L’Ile Oubliée », « Le Château Interdit » souffrant d’un problème de capillotraction et de manque de précision sur certaines énigmes. Malgré ces défauts, nous ne pouvons que conseiller la gamme aux fans d’escape games et de jeux d’enquête en général, chaque épisode de la série apportant sa propre ambiance thématisée à la mécanique bien huilée.

[rating=4]

« EXIT, le jeu », par Inka & Markus Brand, édité en français par Iello
EXIT – La Station Polaire (mai 2018)
EXIT – Le Château Interdit (juin 2018)
EXIT – L’Île Oubliée (juillet 2018)
Durée : 45 à 75 min, 1 à 4 joueurs, à partir de 12 ans. Prix indicatif: 13 €

Hellfest 2018, jour 2 : L7, Rise of the Northstar, Pleymo, Deftones, Watain, Avenged Sevenfold
Soirée-festival « à définir » : une féminité plurielle sur le devant de la scène
Mathias Daval
Né à Paris en 1977. Journaliste culture & nouveaux médias depuis 2001. Lauréat de la bourse du Centre National du Théâtre en 2014. Musicien, membre du groupe Dazie Mae. Cofondateur du journal I/O Gazette, éditeur pour The Theatre Times, et membre de la Fédération nationale des critiques de la presse, il vit actuellement entre Paris, Barcelone et d’autres dimensions de l’espace-temps plus difficilement accessibles.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *